De Thessalie : une bonne et une mauvaise nouvelle

La Grèce s'enfonce dans une forme de crise humanitaire, non à cause d'une attaque guerrière de ses frontières mais parce que les élites en ont décidé ainsi, donner de l'austérité jusqu'à ce que mort s'en suive.

La Grèce s'enfonce dans une forme de crise humanitaire, non à cause d'une attaque guerrière de ses frontières mais parce que les élites en ont décidé ainsi, donner de l'austérité jusqu'à ce que mort s'en suive. Des étudiants meurent ou sont hospitalisés suite à une intoxication au bois, on enregistre une baisse de 30 % du taux de natalité et maintenant la maladie de la rage menace les habitants de Thessalie. C'est une des mauvaises nouvelles.

images?q=tbn:ANd9GcSYI594QYOsv9ixm9DLk-aywxzp35dGxNxhn-sllYkhSUjCeWW4Ow

La bonne nouvelle est la condamnation à perpétuité de l'ex-maire de Thessalonique, Vassilis Papageorgopoulos pour avoir détourné 18 millions d'euros de fonds municipaux. Pour la première fois dans l'histoire de la République hellénique un politicien est condamné à vie pour une infraction de cette nature, un verdict très important à un moment de crise.

sindacosalonnicco_interna-nuova1.jpg?adf349


D'un côté la liste Lagarde semble faire son chemin, de l'autre les chiens, les chats rejoignent la misère des hommes dans la plus grande indifférence des gouvernants. Honte à eux !

http://greekcrisisnow.blogspot.fr/2013/03/la-rage.html#more

http://www.ilfattoquotidiano.it/2013/03/01/grecia-ergastolo-per-ex-sindaco-di-salonicco-rubati-18-milioni-da-casse-comunali/517189/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.