Tunisie : Khaoula Rachidi... l'héroïne anti-salafiste

Moncef Marzouki rend hommage à Khaoula Rachidi et au drapeau national © businessnewscomtn

Mercredi, un islamiste radical à la faculté de Manouba, en proie depuis trois mois à des tensions à cause du port du niqab, avait tenté de remplacer le drapeau tunisien par le drapeau noir du mouvement salafiste. «Porter atteinte à ce drapeau n'est qu'une atteinte à l'unité nationale», a dit le Président tunisien en appelant «le jeune qui a commis ce crime à se livrer aux autorités et à présenter solennellement ses excuses au peuple tunisien devant une justice équitable». «J'appelle les responsables du courant auquel ce jeune appartient à condamner d'une façon claire et franche cet acte», a encore ajouté M.Marzouki soulignant qu' «il n'y a aucun moyen de le justifier ou de réduire de son danger».

http://www.lexpressiondz.com/internationale/149994-aucun-drapeau-ne-peut-remplacer-le-drapeau-tunisien.html

BN5489khaoula-rachidi0312.jpg

Khaoula Rachidi, l’héroïne qui a défendu le drapeau national, lorsque celui-ci a été remplacé par le drapeau noir des salafistes, a été conviée ce matin 12 mars 2012 au Palais de Carthage, pour son geste historique. Elle a été décorée par le président provisoire de la République, Moncef Marzouki, qui a, par la même occasion, donné une allocution sur un ton très énergique et un visage très ferme. Le président a serré la main de Khaoula, si fortement et fermement, dans un moment de grande émotion, qu’elle en a pleuré.

La suite :

http://www.businessnews.com.tn/Moncef-Marzouki-rend-hommage-%C3%83%C2%A0-Khaoula-Rachidi-et-au-drapeau-national-%28vid%C3%83%C2%A9o%29,520,29860,1

Les commentaires de l'article ne sont pas inintéressants..

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.