Démocratie en danger: un appel

Nous nous sommes retrouvées, Mariana Otero, Estelle Fredet et moi-même, trois cinéastes, à la manifestation des soignants de ce jeudi 15 octobre, nous y avons discuté, ensemble et avec quelques élus présents, de ce qui nous semble la nécessité de se dresser aujourd’hui contre des décisions aberrantes et délétères, et nous avons dans la foulée écrit ce texte.

Nous nous proposons de l’envoyer à des représentants et élus de partis politiques de gauche, en espérant que cette interpellation les mette en mouvement et en action ensemble, rapidement et publiquement. C’est leur responsabilité et il faut le leur rappeler.

Démocratie en danger : nous avons besoin de vous.

Il y a la pandémie, nous le savons tous. Les contaminations augmentent, l’hôpital va être bientôt débordé, il faut protéger la santé de nos concitoyens. On sait quelles mesures auraient dû être prises depuis mars (et bien sûr depuis des années) : ouvrir des lits, augmenter le nombre de soignants et revaloriser de façon conséquence leurs salaires, ce que les soignants réclamaient, et réclament encore aujourd’hui en faisant grève et en manifestant, dans le plus profond désespoir, car ils ne peuvent plus remplir leur mission : soigner.

Il faut aussi utiliser les gestes barrière, bien sûr. Mais également, si l’on veut lutter contre la circulation du virus, dédoubler les classes, donc augmenter le nombre d’enseignants ; organiser le télétravail dans de bonnes conditions ainsi que le travail en horaires décalés pour soulager notamment la densité des voyages dans les transports en commun ; obliger les entreprises à avoir des locaux ventilés, aménager écoles et universités pour qu’elles puissent également être aérées, car c’est dans ces lieux que les contaminations se font, et ainsi de suite ….

Rien de tout cela n’est fait.

Et il faut de la démocratie. Nous croyions, en France, avoir cette chance relative de subir cette pandémie mondiale en démocratie, malgré la restriction grimpante des libertés publiques en œuvre depuis plusieurs années dans notre pays. Mais aujourd’hui nous sommes forcés de constater que la démocratie, notre premier rempart contre tous les dangers, la pandémie en premier lieu, est gravement menacée. Elle doit être défendue. Les mesures annoncées hier par le Président de la République ne sont pas des mesures destinées à lutter contre la pandémie – celles-ci ne sont pas prises. Imposer un « couvre-feu » à 21h et interdire toute vie sociale est inutile - a minima dérisoire par rapport à l’ensemble des mesures sanitaires qui auraient dû et devraient être prises. Ce sont en fait des mesures destinées à masquer les manques, les mensonges et l’incompétence criante de ce gouvernement et de son administration ; et à mettre la population au pas. Nos gouvernants s’en cachent à peine, désormais. « Faire tourner l’économie productive » (au mépris de toute l’économie de la culture et de celle liée à la convivialité) est le seul impératif, quel qu’en soit le coût (et l’inefficacité), y compris sanitaire. Pour cela, il faut que la population obéisse. Imposer des ordres arbitraires, absurdes et inutiles en est l’application immédiate. Donner des ordres qui n’ont aucun sens, hors celui de nous faire obéir aveuglément, et « mettre plus de bleu dans les rues » pour s’assurer de cette obéissance. 

Hier, dans ce pays, nous avons franchi la limite entre une politique de précaution et le pur autoritarisme. La démocratie est en danger.

C’est ici que nous en appelons à vous, hommes et femmes politiques, cadres et porte-paroles de partis et d’associations politiques, élus et élues du peuple français. Nous avons besoin que vous soyez les premiers défenseurs de notre démocratie. Nous avons besoin que vous expliquiez, affirmiez, défendiez les mesures justes et efficaces à prendre pour nous protéger de la pandémie. Nous avons besoin que vous portiez la parole des citoyens haut et fort, que vous en soyez l’avant-garde et les garants. Nous avons besoin que vous vous leviez, en première ligne, fers de lance de la défense de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et de la solidarité pour dire : non. Nous refusons de nous enfoncer dans un régime autoritaire. Le temps du refus et de la désobéissance civile est venu.

Et nous en avons besoin aujourd’hui. Demain, nous ne serons plus en démocratie, et vous ne pourrez peut-être plus parler, et nous encore moins. Nos enfants, dont toute la vie a été bouleversée depuis des mois, ont besoin de vous. Ils croyaient qu’ils grandissaient dans une démocratie. Défendons-la ensemble pour nous, pour eux, aujourd’hui et pour notre avenir à tous.

 

Marina Déak, Mariana Otero, Estelle Fredet

Premiers signataires

Gérard Mordillat, réalisateur et écrivain - Sophie Wahnich, directrice de recherche CNRS -  Dominique Cabrera réalisatrice - Claudine Bories réalisatrice - Alexis Cukier, Enseignant-chercheur - Matthieu Chatellier réalisateur - Abbas Fahdel réalisateur - Louis-Michel Marion, Musicien - Eugenio Renzi, critique et enseignant de philosophie - Régis Sauder réalisateur - Guillaume Brac réalisateur - Yannick Reix, Directeur de cinéma - Isabel Otero comédienne - Virginie Gautier, Auteure & enseignante chercheure - Sophie Giroud, Avocate - Philippe Mangeot, Enseignant  - Olivier Hadouchi, Programmateur & chercheur indépendant - Nathalie Haggiag, Vendeuse, peintre, psychanalyste - Alicia Harrison, Réalisatrice et enseignante à l’Université Paris Nanterre - Patrick Hepner, Graphiste - Isabelle Ingold, Réalisatrice - Olivier Butzbach, Enseignant-chercheur - Catherine Bizern directrice de festival - Louis-Michel Marion, Musicien - Eugenio Renzi, critique et enseignant de philosophie - Guillaume Brac réalisateur - Yannick Reix, Directeur de cinéma - Martin Le Chevallier, Artiste plasticien - Anouck Linck, Maître de Conférences F Université de Caen - Vito Marinese, Juriste, Enseignant à l’Université de Paris X Nanterre et à l’IEP de Paris - Julien Théry, Historien - Marie Rivière, Comédienne - David Vasse, Citoyen responsable soucieux d’une démocratie respectée et non négociable, et accessoirement enseignant de cinéma, Université de Caen - Yves Pagès, Ecrivain et éditeur (Verticales) - Marc-Antoine Vaugeois, Auxiliaire de vie et Réalisateur - Laure Vermeersch,  Cinéaste - Hélène Agofroy, Artiste et mère - Christine Aventin, Autrice - Marcelo Barbosa, Réalisateur - Simon P. R. Bewick, Auteur réalisateur - Jean-Marc Boissé, Comédien - Aurélie Bordier, Déléguée générale  - Christian Borghino - Laetitia Brun, Comédienne - Joanna Grudzinska, Réalisatrice - Bernard Cerf, Cinéaste et producteur - Sabrina Chamblain, Secrétaire médicale - Jihane Chouaib, Réalisatrice, scénariste - Dimitri Daskas, Comédien metteur en scène - Fabianny Deschamps, Réalisatrice - Ariane Desneux, Ex programmatrice ciné et AESH educ nat. - Lisa Diaz, Réalisatrice - Euriel Fierling, Enseignante de philosophie - Angela Flao, Chanteuse - Marie Gaumy, Audiodescriptrice - Naruna Kaplan de Macedo, Cinéaste - Nathalie Kousnetzoff, Actrice - Laurent Krief, Cinéaste - Anne Salinger psychanalyste - Denis Lachaud, Ecrivain - Marion Lary, Cinéaste - Benjamin Balthazar Lebigre, Artiste du théâtre - Lisa Diez Gracia, Art-thérapeuthe - Martine Diez Gracia, Retraitée de l’Education Nationale - Marie-Emilie, Dimanche Artiste - Martin Drouot, Scénariste - Xavier Duthu, Concepteur lumière - Roland Edzard, Réalisateur- Linda Fahssis, Enseignante - Audrey Maurion, Chef monteuse et Réalisatrice - Adele Mosonyi, Artiste-peintre - Emmanuelle Mougne, Réalisatrice, Monteuse - Nathan Nicholovitch, Cinéaste - Boris Nicot, Réalisateur Auteur monteur - Bénédicte Pagnot, Autrice-réalisatrice - Luca Paltrinieri, Maître de Conférences en Philosophie, Université de Rennes - Bojina Panayotova, Réalisatrice - Cécile Paris, Artiste, Enseignante aux Beaux-Arts - Emmanuel Péhau, Professeur de philosophie - Lila Pinell, Réalisatrice - Aurélien Py, Chef-opérateur - Thierry Rasamiarisoa, Intermittent du spectacle  - Jennifer Lavallé autrice et documentaliste - Alexia Portal comédienne - Vero Cratzborn, Cinéaste - Martin Rass, Enseignant-chercheur, Université de Poitiers - Maria Reggiani, Réalisatrice - Catherine Richon, Artiste du théâtre - Bruno Rolland, Réalisateur - Valérie Roucher, Assistante réalisatrice et mère - Lucia Sanchez, Actrice, Réalisatrice - Clément Schneider, Cinéaste - Ina Seghezzi, Réalisatrice - Idir Serghine, Réalisateur - Lidia Terki, Réalisatrice - Damien Truchot, Programmateur - Chloé Vadepied, Enseignante - Julia Carmen Velero Courtois, Maîtresse en maternelle - Valérie Moinet comédienne - Norbert Ferrer comédien - Pascal Deux réalisateur - Anne Marie Lallement réalisatrice, écrivain - Xavier Czapla comédien - Sophie Morice Couteau réalisatrice - Catalina Vilar, réalisatrice - Yann Lardeau Réalisateur - Leïla Ferault réalisatrice - Tatiana Vialle Directrice de casting, écrivain - Catherine Tissier Réalisatrice et spectatrice - Cécile Rittweger actrice - Arielle Pannetier  femis - Mateus De macedo chanteur - Marie Maffre, réalisatrice femme et mère - Luc Wouters auteur réalisateur - Sandy Boizard comédienne - Jom Roniger réalisateur - Elodie Vincent comédienne - Alice Barnol actrice réalisatrice - Thomas Rio scénariste et réalisateur  - Sophie Vincendeau énergéticienne - Myriam Martou directrice de production - Damien Argentieri musicien - Anne Faisandier  réalisatrice - Magaly Richard Serrano réalisatrice - Claudette Flamand exploitante cinéma - Adrian Cossic Otero enseignant - Sylvie Galy-Nadal Plumail Styliste - Luc Federmeyer comédien réalisateur - Antonin Fresson musicien - François Bernard cogérant coopérative Alicecoop - François Guignard, directeur de casting - Mathias Levy, musicien - Sylvie Galy-Nadal Plumail Styliste - Guillaume Huin assistant réalisateur - Virginie Millet Directrice de production  - Georgi Lazarevski réalisateur - Yann Lardeau écrivain réalisateur - Emmanuelle Bidou réalisatrce - Frédéric Goldbronn réalisateur - Martine Legrand comédienne - Pierre Armand, ingénieur du son - Stéphane Arnoux, réalisateur - Negar Zoka réalisatrice - Françoise Davisse réalisatrice productrice - Antojo Otero, Acteur - Anne Lise Michoud réalisatrice - Christina Crevillen comédienne - Bruno Lemesle photocinématographe  - Un lieu pour respirer (collectif les lilas) - Annie Gaforelli adjointe au maire en charge de la démocratie locale  - Alexia Portal comédienne - Fred Bellet Morel enseignante - Jennifer Lavallé autrice et documentaliste - Vero Cratzborn, Cinéaste - Christine Maillet Artiste plasticienne - Marina Bellefaye, art thérapeute, écrivain - Caroline Dinet, journaliste, écrivain - Mathias Mégard, comédien - Marion Erwan réalisateur - Jérôme Sullerot, producteur, cinéaste – Hélène Joly, réalisatrice - Francine Lemaitre - Francis Parny - Christian Michelet - Catherine Martin Payen - Chantal Steinberg - Claude Noury - Etienne Aussel  - Pierre Merejkowski  - Lydia Eugéne  - Christine Antoine  - Sabine Massenet - Ingrid Joly Bertrand - Cécile Allegra - Marc Krawczyk - Laure Ballerin - Marjorie Marramaque - Antoine Tracou - Eno Dersou - Marie Andrée Perrenoud - Anouch Paré - Mathilde Laurencin - Françoise Maurin Gaisne - Bénedicte Mourgues Narcy - Marie-Bénédicte Cazeneuve, Comédienne - Guillaume Bureau, scénariste, réalisateur - Guislain de Fonclare, acteur - Louis Sé, réalisateur – Xanaé Bove, réalisatrice – Ariane Calvo, psychologue et auteure – Catherine Siriez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.