Le chintoc'... celui qui a le tort d'exixter

La communauté asiatique semble subir les assauts racisants de la part d'ignares inconséquants : nos voisins et concitoyens parmi les plus débiles... On n'aurait pas osė y croire et pourtant ces blattes existent. On les entend sur les TV.

Si l'on en croit ce que rapportent les chaînes d'info en continue, tout ce qu'il y a d'asiatique de faciès, subirait les foudres ostracisantes - pour ne pas dire plus - de toute le fange d'ignares que compte notre misérable pays...

1 - Un virus peut frapper de n'importe où.

2 - Un virus est un "être" minuscule ( plus petit qu'une bactérie, et donc plus redoutable) et qui, par sa petitesse est plus fort que les grosses et grossières bestioles que nous sommes.

3 - Son temps de mutation est infiniment plus bref que le nôtre... Le temps que nous pourions muter génétiquement afin d'être plus intelligents, lui, en un rien de temps, s'est camoufflé et a déjà  muté mille fois et... est devenu plus " intelligent"... disons adaptable.

Pour exemple, voyez le VIH...

Les Chinois n'y sont pour rien, ni aucune nation asiatique  !

Et la grippe tue mille fois plus, jusqu'à preuve du contraire !

Il semble, pour peu que l'on s'intéresse à la " mondialité", que les autorités chinoises aient pris le mesure et réagi de le manière la plus adéquate et respectueuse de qui n'est pas elle...

Et il semble aussi que les autorités sanitaires françaises aient sauté sur l'occase pour briller. Ce qu'elles font avec brio mais pour un sujet mineur, alors qu'elles se montrent incapables de restaurer un système de santé précieux, système qu'elles ont entrepris, sciemment et délibérément, de détruire. Système qui pourtant les autorisent à briller présentement.

Que les crétins qui, présentement, s'en prennent aux asiatiques, se demandent quel sera le montant de leurs futures pensions de retraite si la funeste réforme Macron/Philippe passe les mailles auxquelles elle est exposée !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.