Le retour du théâtre politique

David Bobee et Roman Chéneau avec le chorégraphe congolais DeLaVallet Bidiefono sont au théâtre de Gennevilliers jusqu'au 14 février (avec une soirée spéciale sans papiers le 7 février) avant de tourner jusqu'en avril, avec un spectacle intitulé Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue. Surtn_Nos_enfants_2.jpg scène, comédiens, danseurs et circassiens accompagnent le texte de Ronan Chéneau dans une lumière glacée d'aéroport, et c'est visuellement très beau. David Bobee est un des grands d'aujourd'hui, mêlant les possibilités technologiques (vidéo, lumières, musique...) à une vraie vision de la scène.

Dans un coin du plateau, Ronan Chéneau lit, dit, son texte. Un texte fort, violent parfois, scandé comme un poème, et qui attaque directement les politiqutn_Nos_enfants_4.jpges gouvernementales en France tout en montrant sur scène la solidarité et l'union possibles entre la France et l'Afrique, la France et les autres.tn_Nos_enfants_6.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.