Praline Gay-Para à l'Atelier du plateau

Paroles de conteurs : Praline GAY-PARA © Editions Syros
Paroles de conteurs : Praline GAY-PARA © Editions Syros

Peut-être la connaissez vous? Elle s'appelle Praline Gay-Para et elle est conteuse. Pas comédienne, conteuse. Il suffit de la regarder pour saisir ce talent bien particulier. Expressions du visage, mouvements de mains, position du corps, gestes fugitifs, et voilà qu'elle fait vivre un monde, incane tous les personnages, mais aussi le vent, la pluie, le soleil...comme ça toute seule.

 

Alors quand elle vient sur scène parler dethèmes plus personnels, de la guerre du Liban, de l'exil, des coups de téléphone si compliqués à passer, des riens dits trop vite, de la peur,de l'angoisse, des miliciens, de l'humour qui permet de survivre, du froid, on ne la quitte pas des yeux, subjugués, enchantés. Elle fait vivre les bonnes et les mauvaises nouvelles, pleure avec les mères, court les rues parisiennes sous la pluie à la recherche de cette cabine téléphonique magique (qui a existé) où tous les exilés se retrouvaient pour téléphoner gratuitement grâce à une faille technique. Elle arpente les rues de Beyrouth sous la mitraille, retrouve son enfance auprès de sa nourrice mariam, rebuffe le neveu, wahid, savoure des nourritures oubliées, l'émotion fait vibrer les murs blancs gelés ou écrasés de chaleur.

 

 

Toutes les infos ici et sur son site (ici aussi).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.