Mai et juin 68, un bonheur collectif, le surgissement de quelque chose d'irréductible

Entretien sur mai 68 dans 50-50 magazine Une dilatation de l'existence, une autre manière de vivre, un autre rapport entre les êtres humains, "loin des eaux glacées du calcul égoïste"

Mon entretien sur mai 68 dans 50-50 magazine

http://www.50-50magazine.fr/2018/06/15/martine-storti-le-mouvement-de-liberation-des-femmes-est-ne-en-rupture-avec-les-modes-de-fonctionnement-des-groupes-gauchistes/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.