martinestorti

Paris - France

Sa biographie
prof de philo, journaliste, de gauche, féministe, auteure de plusieurs livres, en savoir plus en allant sur mon site personnel Lire Ecrire Chanter Débattre Se souvenir Transmettre, http://martine-storti.fr/
Son blog
61 abonnés Le blog de martinestorti
Voir tous
  • A propos des réunions en non mixité

    Par
    De la non mixité de sexe à la non mixité dite "de race", des années 1970 à aujourd'hui
  • En librairie Pour un féminisme universel Ed Le Seuil

    Par
    Ce livre chemine délibérément sur une ligne de crête, en refusant les dogmatismes manichéens et concurrents qui nous étouffent pour tracer un autre chemin, non celui d'un universalisme en surplomb, mais celui d'un universel concret et subversif. Ci-dessous la présentation, le sommaire et les échos médiatiques
  • Introduction à mon livre Pour un féminisme universel (Ed du Seuil)

    Par
    Le 8 mars 1979 et les 2 jours suivants, par milliers, des Iraniennes manifestaient à Téhéran, refusant avec énergie et courage de se plier à l’injonction qui leur était faite par l’ayatollah Khomeiny, de porter un voile « couvrant la tête et le cou ». En 1979, des féministes de divers pays (et pas seulement occidentaux) affirmèrent une solidarité politique avec les manifestantes iraniennes...
  • Le tableau noir du «féminisme blanc»

    Par
    A propos du livre de Françoise Vergès «Un féminisme décolonial» (La Fabrique) Tracer des chemins d’émancipation ou seulement instruire un procès, celui du «féminisme blanc, bourgeois, civilisationnel»?
  • La haine de tous contre tous, jusqu’où?

    Par
    Les haines, les oppositions identitaires sont une funeste politique quand elles deviennent la seule lecture d’une société. Non pas enfouir les colères, mais les transformer, les socialiser, les républicaniser, les articuler à l’émancipation. Est-ce encore possible ? Je l’espère. Ne pas s’y atteler revient à les laisser à la dérive. Jusqu’où ?