martinestorti
Abonné·e de Mediapart

47 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mars 2021

En librairie Pour un féminisme universel Ed Le Seuil

Ce livre chemine délibérément sur une ligne de crête, en refusant les dogmatismes manichéens et concurrents qui nous étouffent pour tracer un autre chemin, non celui d'un universalisme en surplomb, mais celui d'un universel concret et subversif. Ci-dessous la présentation, le sommaire et les échos médiatiques

martinestorti
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce n’est pas parce que la ligne de crête est un chemin présentant quelques dangers qu’il ne faut pas l’emprunter
Ce livre répond à une triple nécessité :
*Interpeller ce qui se donne actuellement, pour de la radicalité féministe avec ses figures obligées (conjugaison sexe, race, classe, qui se dit aussi : antisexisme, antiracisme, anticapitalisme ; ou encore intersectionnalité,décolonialité, afroféminisme…)

*Ne pas abandonner la critique de ces dérives à une mouvance de droite et d’extrême droite qui instrumentalise le féminisme dans une perspective identitaire, nationaliste mais aussi raciste (racisme anti-noir, anti-arabe, anti-musulman, anti-immigrés…) pour vilipender l’instant d’après un « néo-féminisme » (terme qui est un outil de disqualification plurielle) là aussi construit par amalgames et homogénéisation.

*Pour tenir à distance les confusions et les intimidations des deux bords et refuser  une double occidentalisation  (celle qui fait de l’égalité femmes/hommes une donnée de l’Occident, lui ôtant du même coup son historicité, et celle qui la rend synonyme de l’Occident colonial et « civilisationnel ») il faut restaurer l’universel.
L’universel est mensonger quand il est en surplomb, il ne l’est pas quand il est un processus, quand il se construit dans des luttes, dans des alliances et des convergences, dans un « en commun » des femmes, tant du côté de l’oppression que de l’émancipation.

Sommaire :

Echos médiatiques
Libération : https://www.liberation.fr/debats/2020/12/07/martine-storti-le-feminisme-doit-etre-universel-et-ouvert_1807946
Le Monde  https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/10/15/plaidoyer-pour-un-feminisme-du-monde-reel_6056078_3232.html  
Non fiction https://www.nonfiction.fr/article-10546-le-feminisme-ou-luniversel-subversif.htm
site re-belles  http://re-belles-50.over-blog.com/2020/09/pour-un-feminisme-universel.html
Charlie Hebdo https://charliehebdo.fr/2020/10/societe/ni-decolonial-ni-identitaire-pour-un-feminisme-universel/
Philomagazine https://www.philomag.com/articles/pour-un-feminisme-universel-de-martine-storti
Europe1 : entretien avec Patrick Cohen
https://www.youtube.com/watch?v=uhZYEiodPOQ&feature=youtu.be&ab_channel=Europe1
Clara magazine https://clara-magazine.fr/le-feminisme-comme-un-universel-entretien-avec-martine-storti/
 Public Sénat https://www.publicsenat.fr/emission/livres-vous/question-s-sur-l-universalisme-184451
site québecois Sisyphe  http://sisyphe.org/spip.php?article5588
Fondation Jean Jaurès https://jean-jaures.org/nos-productions/pour-un-feminisme-universel
La Montagne et l’Echo républicain
https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/intersectionnel-postcolonial-antiraciste-le-feminisme-se-dilue-t-il-dans-les-adjectifs_13862399/
Médiapart
https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/011120/feminisme-decolonial-vs-feminisme-universel-le-debat
 Voix de l’hexagone https://voixdelhexagone.com/2020/11/09/en-changeant-la-condition-des-femmes-cest-la-societe-tout-entiere-qui-est-changee-entretien-avec-martine-storti/
20 minutes https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2903079-20201109-feminisme-universel-suffit-ouvrir-yeux-voir-explique-martine-storti
10 novembre Entretien sur Revista rosa, revue brésilienne http://revistarosa.com/2/entrevistas-com-martine-storti-e-francoise-picq
ResPublica http://www.gaucherepublicaine.org/a-lire-a-voir-a-ecouter/un-feminisme-de-la-vraie-vie-deux-lectures-complementaires/7418267
l’Humanité https://www.humanite.fr/martine-storti-pour-un-feminisme-universel-sans-cesse-en-construction-696864
http://martine-storti.fr/wp-content/uploads/2020/10/entretien-Huma-pdf-Martine-Storti-1.pdf

article d’Awa Thiam sur site sénégalais
https://sensite.sn/pour-un-feminisme-universel-par-awa-thiam/?fbclid=IwAR1be188TM30G2jmDXiwdONFWsumdCT50KG_Mpz1Cpm-1LXEkNAxoiHyUD0
 Terriennes  https://information.tv5monde.com/terriennes/le-feminisme-est-un-chantier-qui-se-dessine-au-fil-des-luttes-selon-martine-sorti-386654
RFI/idées : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/id%C3%A9es/20201211-martine-storti-pour-un-f%C3%A9minisme-universel-et-audrey-c%C3%A9lestine-des-vies-de-combat-femmes-noires-et-libres 50-50 magazine
https://www.50-50magazine.fr/2020/12/14/pour-un-feminisme-universel-rencontre-avec-martine-storti/
Etudes https://www.revue-etudes.com/article/des-feminismes-une-realite-23138

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal
L'affaire des « Biens mal acquis »
Les Bongo au Gabon, les Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville, les Obiang en Guinée équatoriale... Depuis 2007, la police et la justice enquêtent sur le patrimoine faramineux en France des familles de trois clans présidentiels africains qui règnent sans partage sur leur pays.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart