marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

358 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 oct. 2021

Don Nicolas

Depuis l’annonce de sa seconde condamnation à une peine de prison ferme par la justice de son pays, les membres de la Coupole s'empressent d'apporter leur soutien et de témoigner leur amitié à Don Nicolas.

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Don Xavier, capo de la commission provinciale des Hauts-de-France, qui ambitionne de succéder un jour à Don Nicolas, s'est montré particulièrement chaleureux : « Je veux [lui] redire mon amitié et mon estime (…) Il sait pouvoir compter sur mon soutien. »

Donna Valérie, capo de la commission provinciale d’Ile-de-France, rivale du capo des Hauts-de-France, ne pouvait être en reste : « Je sais qu’il se battra jusqu’au bout pour défendre son honneur et je lui adresse aujourd’hui un message d’amitié. »

Don Éric, capo de la commission provinciale des Alpes-Maritimes, soupçonné de vouloir rejoindre une organisation rivale, a été laconique : « Soutien et amitié. »

Don Renaud, capo de la commission provinciale de Provence, à couteaux tirés avec le précédent, fut bien plus ardent : « Soutien total à mon ami [Don Nicolas] (…) Je lui adresse une très chaleureuse pensée ! »

Don Gérard, capo de la commission provinciale des Yvelines, qui a toujours rêvé de devenir consigliere sans jamais y parvenir, n’a pas été moins fervent : « Je veux exprimer tout mon soutien (…) Je lui renouvelle toute mon amitié. »

Don Bruno, capo de la commission provinciale de Vendée, a exprimé sa très ferme condamnation du jugement : « Une sévérité aussi inhabituelle qu’exorbitante. »

Don Christian, capo de la commission provinciale de la Seine-et-Marne, qui tente sans grand succès de recoller les morceaux entre les chefs des grandes familles rivales, a choisi de s’exprimer au nom de tous les « hommes d’honneur » de l’organisation : « Je veux [lui] témoigner notre affection, notre soutien ainsi que notre immense fierté de l’avoir eu comme [capo di tutti capi]. »

C’est que Don Nicolas, bien qu'il ne soit plus formellement le capo di tutti capi, demeure extraordinairement puissant au sein de l'organisation. Il l’est d’autant plus qu’on lui prête une certaine influence auprès du chef de l’État en exercice avec lequel il déjeune ou dîne régulièrement.

Faire de nouveau allégeance à Don Nicolas alors qu'il est pris dans les rets de la justice n'est donc pas qu'une question de fidélité à celui à qui ils doivent tout. Tous savent en effet qu'un mot venant de lui, voire un simple froncement de sourcil, équivaudrait pour eux au baiser de la mort.

----

La structure de l’organisation si longtemps dirigée d’une main de fer par Don Nicolas présente de grandes similitudes avec celle-ci.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel