"LFI face à l'énigme Ruffin" : misère d'un certain journalisme politique

Enfin un article sur le sujet le plus important du moment : la préparation de la course de petits chevaux de 2022.

Quelques évènements mineurs secouent notre pays : un régime qui bafoue chaque jour un peu plus les principes fondamentaux d'un État de droit, un niveau de violences policières jamais atteint depuis la guerre d'Algérie, un député de l'opposition qui se fait tabasser par les CRS, des biens publics bradés aux oligarques amis du régime, etc.

La liste serait longue.

Fort heureusement, il y a encore des journalistes qui continuent de traiter de sujets autrement plus importants. Et il faut savoir gré à Mediapart d'avoir publié en une cette analyse sur la préparation de la course de petits chevaux de 2022, nourrie des concepts les plus novateurs en sciences politiques.

Qui sera le jockey représentant l'écurie Insoumise pour le prochain prix du président de la République ?

Qui deviendra calife à la place du calife. Machin ou Truc ?

Que pense Truc de Machin ? Que dit Machin de Truc ? Quels sont les états d'âme de Bidule, lieutenant de la garde rapprochée de Truc ?

Mais il n'est pas d'analyse politique de fond sans les commentaires off des proches de Machin, de l'entourage de Truc et des fidèles de Bidule. D'où l'importance de recueillir leurs confidences sur ce que le premier pense de ce qu'aurait dit le deuxième sur ce que pourrait peut-être faire le troisième. A moins que ce ne soit l'inverse...

Une petite visite sur les ronds-points aurait peut-être permis de constater que les courses de petits chevaux n'y intéressent personne.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.