Le mépris et les insultes de M. Macron

Tel un seigneur de l'Ancien Régime, le Président de la République affiche son mépris pour les manants.

La liste s'allonge :

Septembre 2014 : Les ouvrières "illettrées" de Gad .

Mai 2016 :  "La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler" .

Janvier 2017 : L'alcoolisme dans le Nord

Juin 2017 : Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien

Juillet 2017 : Les gens qui ne sont rien

Juillet 2017 : « 7 à 8 enfants par femme » en Afrique

Septembre 2017 (aujourd'hui à Athènes) : "Je ne céderai rien aux fainéants"

"Voilà un monsieur suffisant mais pas nécessaire !" écrivait un homme politique du Nord de la France après les propos de M. Macron sur les alcooliques dans le Nord. Il s'agissait de M. Gérald Darmanin, dans un tweet qu'il a pris soin de supprimer depuis qu'il est allé à la soupe (voir ici). Dommage, car c'était plutôt bien résumé.

M. Macron est-il digne de sa fonction ? Poser la question, c'est y répondre.

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.