Imagine-t-on Macron faisant entrer Rimbaud au Panthéon ?

Une pétition en faveur de l’entrée d’Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine au Panthéon a été soumise au président de la République.

Roselyne Bachelot, récemment mutée des Grandes Gueules au ministère de la Culture, a immédiatement apporté son soutien à cette pétition mais la famille de Rimbaud vient de faire connaître son opposition au projet (voir ici).

L’association Les Amis de Rimbaud n’y est pas favorable non plus : « De façon générale (…), ce qui est proposé ne convient pas au personnage d'Arthur. (…) Associer Rimbaud et Verlaine de façon définitive, ad vitam æternam, n'est pas envisageable, c'est sans doute exagéré », a indiqué à l'AFD son président Alain Tourneux (voir ici).

Et de plus, comment imaginer que Rimbaud puisse entrer au Panthéon sur une décision d’Emmanuel Macron ? Lequel vient de célébrer la République, pas la Ière, ni la IIème, mais la IIIème, celle qui est née sur les décombres de la Commune de Paris.

L’ami des Communards, l’auteur de l’Orgie Parisienne, le « poète des barricades » devrait subir les outrages d’un discours de l’héritier spirituel d’Adolphe Thiers ? Quelle imposture ce serait !

Rimbaud en octobre 1871 (photographie d'Étienne Carjat) Rimbaud en octobre 1871 (photographie d'Étienne Carjat)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.