Le voile, le voile, vous dis-je

Dialogue entre Marianne et Manugérald, librement adapté du Malade Imaginaire, acte III scène X. A ceci près que Marianne est vraiment malade.

MANUGÉRALD - De quoi, selon votre médecin, êtes-vous malade ?

MARIANNE – Il dit que c’est du chômage, et d’autres disent que c’est de la pauvreté.

MANUGÉRALD - Ce sont tous des ignorants, c’est du voile que vous êtes malade.

MARIANNE – Du voile ?

MANUGÉRALD - Oui. Que sentez-vous ?

MARIANNE - Je sens de temps en temps les effets du réchauffement climatique.

MANUGÉRALD – Justement, le voile.

MARIANNE - Il me semble parfois que je vois des étudiants dans la misère.

MANUGÉRALD – Le voile.

MARIANNE – J’ai quelquefois des cauchemars à cause de tous les plans sociaux.

MANUGÉRALD – Le voile.

MARIANNE – Je sens parfois des lassitudes dues à l’état d'urgence sanitaire.

MANUGÉRALD – Le voile.

MARIANNE – Et quelquefois il me prend des douleurs à la tête, comme si j’avais été matraquée par des policiers.

MANUGÉRALD – Le voile. Vous êtes attachée à la liberté ?

MARIANNE – Oui, Monsieur.

MANUGÉRALD – Le voile. Vous aimez l’égalité ?

MARIANNE – Oui, Monsieur.

MANUGÉRALD – Le voile. Vous chérissez la fraternité ?

MARIANNE – Oui, Monsieur.

MANUGÉRALD – Le voile, le voile, vous dis-je. Quelle politique vous ordonne votre médecin ?

MARIANNE - Il m'ordonne plus de justice sociale.

MANUGÉRALD – Ignorant.

MARIANNE - De rétablir l'ISF.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - De lutter contre la fraude fiscale.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - D'augmenter le SMIC.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - De donner plus de moyens aux hôpitaux.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - Aux écoles et aux universités.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - Et de réguler la finance.

MANUGÉRALD - Ignorant.

MARIANNE - Et surtout de cesser de réprimer les mouvements sociaux.

MANUGÉRALD - Ignorantus, ignoranta, ignorantum.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.