Des robots pour remplacer ces ministres qui ne sont au courant de rien

Enregistrements de l’assassinat de Jamal Khashoggi : M. Le Drian n'est pas au courant.

Le président turc ayant indiqué que la Turquie avait transmis des enregistrements concernant l'assassinat de Jamal Khashoggi à la France, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a affirmé hier : « Si le président turc a des informations à nous donner, il faut qu'il nous les donne. (...) Pour l'instant, je n'en ai pas connaissance ». Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, lui, est au courant.

En septembre, c'est Mme Parly, ministre des Armées, qui assurait à propos des armes vendues par la France à l'Arabie Saoudite et de leur utilisation au Yemen : « A ma connaissance, aucune arme vendue par la France n'est utilisée contre les populations civiles. » Sans doute le manque de temps pour lire les nombreux rapports des ONG sur le sujet...

En juillet, au moment de l'affaire Macron-Benalla, c'est M. Collomb, alors ministre de l'Intérieur, qui avait expliqué ne pas connaître la fonction exercée par Alexandre Benalla auprès du président de la République. Devant la commission d'enquête du Sénat, il avait même déclaré : « Je lis les journaux comme vous et franchement il y a toute une partie de l’histoire de M. Benalla que franchement, je découvre de plus en plus. »

Une suggestion pour ce gouvernement si attaché à la réduction de la dépense publique : ne pourrait-on remplacer ces ministres qui n'ont connaissance de rien par des robots ? Cela couterait beaucoup moins cher et surtout cela introduirait un peu d'intelligence (même artificielle) là où sévit une incompétence bien réelle.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.