marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

382 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mai 2019

Du Pinault vert pour M. Macron

A dix jours des élections européennes, c'est le « green-washing » à tous les étages du siège de campagne de La République En Marche.

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le président de la République a chargé François-Henri Pinault de mobiliser le secteur de l’industrie de la mode pour adopter de bonnes pratiques et améliorer son impact sur l’environnement.

Mme Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, vient de l’annoncer au journal Le Monde (voir ici) : le patron du groupe de luxe Kering « devra rallier ses pairs de l’industrie de la mode pour réduire l’impact de leurs entreprises sur l’environnement.(...) L’objectif est de présenter un « fashion pact » lors du prochain sommet du G7 qui se tiendra à Biarritz. »

Comme tous les patrons du CAC40, M. Pinault profite pleinement de la politique mise en œuvre par M. Macron depuis deux ans  : suppression de l’ISF, instauration du prélèvement forfaitaire unique, pérennisation du CICE, précarisation des salariés par les ordonnances Pénicaud. Le PDG de Kering va maintenant pouvoir mettre à profit cette mission de « green-washing » pour peaufiner l’image de son groupe, déjà passé maître dans l'évasion fiscale durable.

2,5 milliards d’euros d’impôts : c’est en effet le montant soustrait au fisc par le groupe Kering depuis 2002, pour l’essentiel au préjudice de l’Italie, mais aussi de la France et du Royaume-Uni (voir ici). Le groupe vient de signer un accord avec le fisc italien auquel il versera 1,25 milliard d’euros pour mettre fin au contentieux visant sa filiale Gucci (voir ici).

Du côté du gouvernement français … rien. M. Pinault a pourtant menti devant deux commissions d’enquête du Sénat sur ses pratiques d’évasion fiscale (voir ici) en 2012 et 2013. Mais, entre gens de bonne compagnie, il serait malvenu de se formaliser pour de telles broutilles.

Car M. Pinault et M. Macron ont bien entendu quelques relations communes, comme M. Serge Weinberg par exemple. Ce dernier a été président d’une filiale de PPR (ancien nom de Kering) de 1991 à 1995 puis président de son directoire de 1995 à 2005. Il a donc longuement côtoyé M. Pinault qui était à la même époque membre de la direction du groupe puis l'a remplacé à sa tête. En 2007, M Weinberg fut aussi membre de la commission Attali dont le co-rapporteur était un certain ... Emmanuel Macron. Lequel a ensuite rejoint en 2008 la Banque Rothschild, introduit par ... Serge Weinberg.

Tout cela crée des liens et il est donc bien naturel que M. Macron permette aujourd'hui à M. Pinault de laver plus vert que vert.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques