Qui imagine le général de Gaulle faisant du jet ski ?

Aux images du bain de foule dans Beyrouth dévasté succèdent celles des ronds dans l’eau au large du Fort de Brégançon. La dignité de la fonction présidentielle est à son apogée en ce mois d'août 2020.

Les caméras de Télé Drahi, Télé Bouygues et Télé Bolloré ont suivi le président de la République quand il s'est précipité dans la capitale libanaise afin de déambuler dans ses ruines et d'y encourager les manifestants à renverser les dirigeants du pays.

macron-jetski
Mimi Marchand était à Brégançon pour immortaliser M. Macron sur un jet ski, fixant l’horizon d’un regard pénétrant comme il sied à un homme d’Etat qui réfléchit aux affaires du monde. « Il avait l’air heureux. Il a même fait de superbes dérapages et arrosé ses gardes du corps les uns après les autres », a raconté un témoin à Voici (voir ici).

Entre deux rodéos marins, il a tout de même trouvé le temps de faire savoir qu'il avait fait part de sa « très grande préoccupation » à propos de la Biélorussie à Vladimir Poutine, un autre amateur de jet ski (voir ici).

Les Britanniques ne manquant pas une occasion de moquer la vanité des dirigeants Français, ces opérations de communication ont inspiré cet article du « Times » de Londres au titre assassin : « Emmanuel Macron essaie de résoudre les problèmes du monde depuis son jet ski ».

« Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant (...) ! » (L’Ecclésiaste 10:16).

 © Allan Barte (@AllanBARTE) © Allan Barte (@AllanBARTE)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.