Hé ! les pauvres ! Arrêtez de déconner !

« Il y a des gens en situation de difficulté que l'on va davantage responsabiliser, parce qu'il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent. » Emmanuel Macron, 15 janvier 2019

Bien, maintenant ça suffit ! Combien de fois le président va-t-il devoir vous le répéter ?

Déjà, « le meilleur moyen de se payer un costard, c'est de travailler. » Cela fait un bout de temps qu'il vous l'a dit et ce n’est quand même pas bien difficile à comprendre !

Vous ne trouvez pas de travail ? Évidemment, toujours à chercher des excuses ! Mais qu'est-ce que vous attendez ? Il suffit de « traverser la rue » pour en trouver ! Même les « illettrées » et les « alcooliques » devraient y arriver !

Et puis, à l'occasion, quand vous passez dans une gare, vous qui faites partie des « gens qui ne sont rien », regardez donc « les gens qui réussissent », cela vous donnera peut-être des idées !

C'est quand même invraisemblable ! Le président dépense un « pognon de dingue » pour vous assister, et vous, les « fainéants », vous vous complaisez dans « la jalousie envers les riches » !

« Foutre le bordel » et ralentir les « premiers de cordée », ça, vous savez faire ! Par contre, le « sens de l’effort », vous l'avez perdu depuis bien longtemps !

Alors, maintenant, finies les vacances ! Le président va vous res-pon-sa-bi-li-ser, d’accord ?  Responsabiliser, vous ne comprenez pas ? Ah, c’est vrai, vous n’êtes ni « intelligents » ni « subtils »… Ça veut dire qu’il faut vous bouger le cul, et fissa ! Voilà, c’est plus clair à présent ?

Sinon, le président va devoir continuer de faire de la « pédagogie » à coups de flashball dans vos petites têtes de « Gaulois réfractaires ». Vous finirez peut-être par comprendre ce qu'il vous dit !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.