marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

385 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 nov. 2019

Madame Buzyn, très soucieuse pour « nos impôts »

« Les Français doivent réaliser que [les syndicats qui appellent à la grève] défendent des régimes spéciaux extrêmement déficitaires, qui sont payés par nos impôts. » Agnès Buzyn, le 21 novembre 2019.

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La ministre de la Santé a raison de dénoncer ces profiteurs qui vivent aux frais du contribuable et s’accrochent à leurs privilèges indécents.

Et Madame Buzyn ne lance pas des paroles en l’air, elle parle en connaissance de cause.

En 2018, elle a fait des pieds et des mains pour que son mari, M. Yves Lévy, dont le mandat arrivait à son terme, soit reconduit à la tête de l’INSERM. Cet institut étant sous la tutelle de  la … ministre de la Santé, de bien mauvais esprits y ont vu un conflit d’intérêts.

Même la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet a consacré à cette affaire un article peu flatteur, dénonçant l’opacité de la procédure de nomination et le dommage qu’elle causait à la réputation de la recherche en France. A la suite de cet article, et sous la pression de l’Élysée, M. Lévy a finalement renoncé à un second mandat le 30 juillet 2018.

A peine deux mois plus tard, Mme Belloubet, ministre de la Justice et collègue de Mme Buzyn, a nommé M. Lévy conseiller d’État en service extraordinaire pour une durée de cinq ans. Le rôle d'un tel conseiller d’État étant de livrer au gouvernement « une appréciation sur la conformité de chaque projet de loi au droit de l'Union européenne et à la Constitution française » (voir ici), Mme Belloubet a vu juste : un docteur en médecine, spécialiste du système immunitaire, était assurément l'homme de la situation. Il pourrait même avoir à se prononcer sur des textes de lois présentés par … son épouse. Ah ! que le monde est petit !

A ce poste, M. Lévy touchera pendant cinq ans une somme fixe de 1558 € brut mensuels, à laquelle s'ajoutera une part variable pouvant atteindre 4583 € brut mensuels en fonction du nombre de réunions auxquelles il participera. Il pourra naturellement continuer d’exercer en parallèle ses activités de médecin et d'enseignant (voir ici), afin de ne pas sombrer dans la précarité.

M. Lévy sera donc rémunéré jusqu'à 6100 € brut par mois, pendant cinq ans, « payé par nos impôts » comme le dit si bien son épouse, Mme Buzyn.

Pas de doute, la pension de ces privilégiés de cheminots, c’est LE scandale auquel il est urgent de mettre fin.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
La véritable histoire d’Omar Elkhouli, tué par la police à la frontière italienne
Cet Égyptien est mort mi-juin pendant une course-poursuite entre la police aux frontières et la camionnette où il se trouvait avec d’autres sans-papiers. Présenté comme un « migrant », il vivait en fait en France depuis 13 ans, et s’était rendu en Italie pour tenter d’obtenir une carte de séjour.
par Nejma Brahim
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant
Journal — Europe
L’Ukraine profite de la guerre pour accélérer les réformes ultralibérales
Quatre mois après le début de l’invasion, l’économie ukrainienne est en ruine. Ce qui n’empêche pas le gouvernement de procéder à une destruction méthodique du code du travail.
par Laurent Geslin
Journal — International
Plusieurs morts lors d’une fusillade à Copenhague
Un grand centre commercial de la capitale danoise a été la cible d’une attaque au fusil, faisant des morts et des blessés, selon la police. Un jeune homme de 22 ans a été arrêté. Ses motivations ne sont pas encore connues.
par Agence France-Presse et La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Faux aliments : en finir avec la fraude alimentaire
Nous mangeons toutes et tous du faux pour de vrai. En France, la fraude alimentaire est un tabou. Il y a de faux aliments comme il y a de fausses clopes. Ces faux aliments, issus de petits trafics ou de la grande criminalité organisée, pénètrent nos commerces, nos placards, nos estomacs dans l’opacité la plus totale.
par foodwatch
Billet de blog
Cochon qui s’en dédit
Dans le cochon, tout est bon, même son intelligence, dixit des chercheurs qui ont fait jouer le suidé du joystick. Ses conditions violentes et concentrationnaires d’élevage sont d’autant plus intolérables et son bannissement de la loi sur le bien-être animal d’autant plus incompréhensible.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Grippe aviaire : les petits éleveurs contre l’État et les industriels
La grippe aviaire vient de provoquer une hécatombe chez les volailles et un désespoir terrible chez les petits éleveurs. Les exigences drastiques de l’État envers l’élevage de plein air sont injustifiées selon les éleveurs, qui accusent les industriels du secteur de chercher, avec la complicité des pouvoirs publics, à couler leurs fermes. Visite sur les terres menacées.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel