Franky Zapata, une source d'espoir pour les migrants en Méditerranée

La Marine Nationale a récupéré Franky Zapata après l'échec de sa traversée de la Manche. Le même jour, un bateau qui transportait plusieurs centaines de personnes faisait naufrage au large de la Libye.

Franky Zapata, qui s’était illustré en participant avec son «Flyboard » aux démonstrations militaires du 14 juillet sur les Champs-Elysées, a échoué le 25 juillet dans sa tentative de traversée de la Manche. Il a raté à mi-parcours son ravitaillement en mer et est tombé à l’eau. Sain et sauf grâce à l’intervention immédiate de l’équipage de la vedette qui le suivait, Franky Zapata a ensuite été récupéré et ramené à Boulogne-sur-mer par le remorqueur Abeille Languedoc, affrété par la Marine Nationale.

Cette information devrait réconforter les nombreuses organisations qui s'indignent de l'inaction de la France en Méditerranée quand il s'agit de secourir les migrants qui font naufrage en tenant de rejoindre les côtes européennes. Le gouvernement français, qui n'a pas hésité à déployer un remorqueur de haute mer pour porter secours à ce pilote de jet ski, saura sans nul doute faire preuve de la même diligence pour sauver la vie de milliers d'êtres humains.

Il y a toutefois une condition : que ces candidats à l'asile sachent démontrer leur capacité d'intégration à la "start-up nation" en troquant les embarcations de fortune pour des "Flyboard".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.