« Echangerais gaulois réfractaire contre danois luthérien »

M. Macron : suivez le conseil de Bertolt Brecht ! Dissolvez le peuple français !

En voyage officiel au Danemark, le président de la République a comparé le peuple danois au peuple français en ces termes : « Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n'est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement! »

Ce n'est pas la première fois que M. Macron se plaint du peuple français lors de ses déplacements à l'étranger.

En septembre 2017, à Athènes, il avait lancé : «Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. »

En février dernier, à Bucarest, il avait déclaré en accompagnant ses propos d'un geste méprisant de la main : « Les Françaises et les Français détestent les réformes. Dès qu'on peut éviter les réformes, on ne les fait pas. C'est un peuple qui déteste cela. »

Il est de plus en plus manifeste que le peuple français n'est pas digne du génie de la Somme qui le gouverne. Dans ces conditions, on ne peut que conseiller à M. Macron de suivre le conseil que Bertolt Brecht donnait au gouvernement de la RDA à la suite des insurrections ouvrières de juin 1953 :

« J'apprends que le gouvernement estime que le peuple a « trahi la confiance du régime » et « devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités ». Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d'en élire un autre ? » (extrait du poème La solution).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.