Gauche moderne : une présence timide sur les listes UMP

Le parti de Jean-Marie Bockel a obtenu une trentaine de places sur les listes de la majorité présidentielle.

 

Jean-Marie Bockel a donné ce jeudi une conférence de presse au sujet de la présence de son parti, Gauche moderne, au sein des listes UMP pour les élections régionales. Selon le secrétaire d’Etat à la Justice, sa formation, créée fin 2007, présentera 32 candidats sur les listes de la majorité présidentielle.
Sept candidats seraient assurés d’être élus. Jean-Marie Bockel dit en espérer 17 autres, en fonction de l’importance des suffrages. Selon eux, Gauche moderne sera particulièrement présente dans les régions Alsace, Nord-Pas-De-Calais, Bretagne, Rhônes-Alpes et Pays-de-la-Loire. Mais les données actuelles font état d’un maximum de trois candidats dans ces régions : trois en Alsace, un dans le Nord-Pas-De-Calais, deux en Bretagne, trois en Rhône-Alpes et deux en Pays-de-la-Loire. Pour autant, Jean-Marie Bockel reste confiant : « Parfois de gros bataillons ont du mal à faire entendre leur différence. »

M.D/Cuej

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.