Mathieu Brancourt
Journaliste, Activiste sida
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 sept. 2014

Nouvelle formule d’Altermondes: réinventer la presse citoyenne !

Le trimestriel de solidarité internationale, de développement durable et de droits humains a été créé en 2005. Près de 10 ans plus tard , le magazine de la voix des acteurs du sud fait peau neuve. Pour toucher un public plus large et surtout en changeant les rapports de force de la construction d’un journal. Avec, à la clé, une arrivée en kiosque le 18 septembre prochain et un nouveau modèle original de média citoyen.

Mathieu Brancourt
Journaliste, Activiste sida
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le trimestriel de solidarité internationale, de développement durable et de droits humains a été créé en 2005. Près de 10 ans plus tard , le magazine de la voix des acteurs du sud fait peau neuve. Pour toucher un public plus large et surtout en changeant les rapports de force de la construction d’un journal. Avec, à la clé, une arrivée en kiosque le 18 septembre prochain et un nouveau modèle original de média citoyen.

Lors de la conférence-débat, David Eloy est revenu sur les ambitions du nouvel Altermondes : plus beau, plus clair mais aussi fondé sur une structure novatrice pour la Presse : la Société coopérative d’intérêt collectif ou SCIC . En ouvrant ses statuts aux ONG, aux journalistes mais aussi aux abonné.e.s, c’est l’ensemble du processus éditorial qui se réinvente, face aux constats de défiance des lecteurs, d’une information sélective et souvent réductrice sur les problématiques internationales.

Lors de la conférence-débat (avec la présence notable du co-fondateur de Mediapart ), le rédacteur en Chef d’ Altermondes, David Eloy , est revenu sur les ambitions de la nouvelle mouture : un contenu plus accessible, la réaffirmation de la parole des acteurs de terrain, en décloisonnant la vision Nord-Sud , dépassée et ne rendant pas compte des nouvelles réalités du monde. Mais surtout, c’est l’idée d’impliquer davantage les citoyens en les informant mieux, en les rendant moteur de la mise en valeur des nouvelles dynamiques sociales, économiques et environnementales, en ouvrant le débat, sans fatalisme ni angélisme.

Alors que la Presse traverse une "crise" – ce qu’Edwy Plenel appelle transition structurelle – dans sa manière de faire du journalisme, et que les initiatives, en France comme ailleurs, pour reconquérir l’espace public et l’information se font jour, Altermondes veut promouvoir la réconciliation entre médias et démocratie.
Dans une tribune cosignée avec Mediapart, InkyFada (Tunisie) et des journalistes engagés vers cette vision participative , Altermondes veut défendre une nouvelle exigence, plus en phase avec la demande du public, afin de lui donner les moyens d’aiguiser son esprit critique, avec des supports qualitatifs qui ouvrent le champ des possibles, dans leur fonctionnement comme dans leur traitement de l’information. Tout comme pour le commerce équitable, faire passer le consommateur à une "consom’action" des médias. Car c’est aussi aux citoyens de se saisir de cette opportunité.

Billet publié sur ekitinfo le 17 septembre 2014

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas. Une enquête à lire et à regarder.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal
Dans l’Essonne, un « harcèlement discriminatoire » par amendes interposées
Au printemps 2020, trente-deux habitants d’Epinay-sous-Sénart ont reçu des dizaines de contraventions pour des sorties injustifiées pendant le confinement. Affirmant avoir été verbalisés à distance par la police municipale, une pratique illégale, ils ont saisi le Défenseur des droits.
par Camille Polloni et David Perrotin
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La socialiste et le partisan de la Remontada ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche pour la présidentielle, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran