Paroles de traders

Le 15 septembre 2008, Lehman Brothers faisait faillite. Trois ans plus tard, rien n'a changé dans les banques. Pascal Canfin, eurodéputé Europe Ecologie—Les Verts, a recueilli en vidéo les confessions de deux traders.

Paroles de traders © Mediapart
Le 15 septembre 2008, Lehman Brothers faisait faillite. Trois ans plus tard, rien n'a changé dans les banques. Pascal Canfin, eurodéputé Europe Ecologie—Les Verts, a recueilli en vidéo les confessions de deux traders.

-----

Promis, juré, tout allait changer. Après la crise, rien ne serait plus comme avant. On allait encadrer la spéculation, débusquer les paradis fiscaux, interdire aux banques de prendre tous les risques. A Toulon, le chef de l'Etat proposait de «moraliser le capitalisme financier». C'était le 25 septembre 2008. Dix jours plus tôt, la banque d'affaires Lehman Brothers avait fait faillite. Le monde venait de basculer dans la plus grande crise économique depuis la crise de 1929.

Qu'en est-il trois ans plus tard? Le marasme continue. Et dans les salles de marchés, rien n'a changé. Les tentatives de régulation ont fait long feu. Depuis cet été, la bourse est à nouveau entrée dans un cycle fou. Ironie du sort, les banques sont désormais prises à leur propre jeu.

Alors que les traders continuent de prendre tous les risques sur les marchés, les patrons des établissements bancaires contemplent d'un air désolé la chute libre de leur action, signe d'une très grande méfiance sur leur solidité et la croissance de l'économie. Mais pour les traders, tout va bien. Les super-bénéfices bancaires restent évidemment au rendez-vous. Et les bonus pleuvent...

Pascal Canfin, eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts, connaît par coeur les mécanismes de la finance mondiale. Récemment, il a même initié Finance Watch, sorte de Greenpeace de la finance soutenu par plusieurs dizaines d'ONG et de syndicats en Europe.

Deux traders ont accepté de lui livrer leurs témoignages, de façon anonyme. En moins d'une dizaine de minutes, ils racontent les impasses d'un système financier sans garde-fous, l'évasion fiscale, les mécanismes de la spéculation. Principal enseignement: les traders (certains, en tout cas) sont les premiers à se rendre compte de l'impasse du système dans lequel ils évoluent. Pour Europe Ecologie—Les Verts, cette vidéo (qui a a été découpée en petits clips) est évidemment un objet de communication politique. Mais c'est tellement bien fait que ce serait dommage de passer à côté.

Paroles de traders © Mediapart

La vidéo originale sur le site des eurodéputés Europe-Ecologie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.