Week-end à Bataville

Pour la première fois depuis sa fermeture il y a dix ans, l'ancienne usine Bata de Moussey (Moselle) ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine, ce week-end. Un lieu chargé d'histoire, à découvrir d'urgence.

Pour la première fois depuis sa fermeture il y a dix ans, l'ancienne usine Bata de Moussey (Moselle) ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine, ce week-end. Un lieu chargé d'histoire, à découvrir d'urgence.

----

Il y a dix ans, l'usine Bata de Moussey (Moselle) fermait ses portes. Le géant de la chaussure pas chère licenciait 830 salariés après six mois de conflit social. Aujourd'hui, Bata produit ses chaussures en Chine. Reste un immense bâtiment abandonné qui barre l'horizon dans ce coin perdu de Moselle. Un lieu unique, chef d'oeuvre d'architecture industrielle des années 30, dans la lignée des bâtiments créés par le fameux Bauhaus.

«Bataville», complexe industriel construit dans les années 30 au milieu des champs, était un rêve de patron paternaliste, dans une Moselle rurale où la main d'oeuvre était corvéable et peu contrariante. Chaque matin, des bus déversaient des bataillons d'ouvriers. Les plus méritants et les cadres habitaient la cité Bata alentour, avec ses commerces, sa piscine, son stade et son église. Jusqu'à 3000 personnes ont travaillé à l'usine. Dans la région, la fermeture fut un drame, la casse sociale immense. Je m'y étais rendu en 2009 pour raconter ce qu'étaient devenus les anciens "Batamen", huit ans après le plan social.

Il y a quelques années, un jeune couple de la région a découvert le lieu par hasard. Ils sont tombés amoureux de l'endroit, se sont endettés pour racheter une partie des bâtiments.

Pour la première fois, ils l'ouvrent au public dans le cadre des Journées du Patrimoine, organisées ce week-end dans toute la France. Au programme: visites guidées, projection d'un documentaire sur les usines Bata dans le monde (toutes construites sur le même modèle), conférence d'Alain Gatti, syndicaliste et historien du lieu. Depuis dix ans, la Moselle meutrie a voulu oublier Bata, son âge d'or autant que sa fin douloureuse. Il est urgent de redécouvrir ce lieu bluffant et émouvant.

Journées Europééenes du Patrimoine à Moussey-Bataville (Moselle), du 17 au 18 septembre 2011. Visites, conférences, expositions. Cliquer ici pour afficher le programme et le plan pour s'y rendre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.