Politique des usages, version audio

 Ce billet, à la volée et en rougissant un peu, pour signaler la diffusion sur la webradio de France-Culture, du séminaire d'ouverture du cycle "Politique des usages", que j'anime depuis quelques semaines au Collège International de Philosophie...

1402.jpg

 

Ce billet, à la volée et en rougissant un peu, pour signaler la diffusion sur la webradio de France-Culture, du séminaire d'ouverture du cycle "Politique des usages", que j'anime depuis quelques semaines au Collège International de Philosophie...


Ce n'est pas que j'aie un goût immodéré pour l'autopromotion : mais les thématiques de cette recherche et celles de ce blog sont secrètement complices, puisqu'il est question ici et là des pratiques, des techniques et des ruses qui organisent nos rapports avec le pouvoir - ses captures autant que nos échappées. Et puis, la diffusion de ces séminaires par France-Culture gagne à être connue : après tout, le travail qui se mène au CIPh n'a pas vocation à s'adresser exclusivement aux habitants du Ve arrondissement, dont il n'est pas sûr que leur attachement indéfectible à Jean Tibéri soit un signe d'amour de la sagesse. Il faudrait ici parler longuement de ce Collège, où je suis plutôt fier de faire après d'autres un tour de piste momentané : rares, après tout, sont les lieux où des enseignants qui ne peuvent espérer y faire carrière (car au bout de six ans, de toute façon on part) mènent devant un public libre d'être là où non des recherches d'autant plus sérieuses, minutieuses, entêtées qu'elles obéissent aux seules exigences du travail, tel que le définissait Michel Foucault : "Travail : ce qui est susceptible d'introduire une différence significative dans le champ du savoir, au prix d'une certaine peine pour l'auteur et le lecteur, et avec l'éventuelle récompense d'un certain plaisir, c'est-à-dire d'un accès à une autre figure de la vérité".

N'hésitez pas à pousser la porte du 1, rue Descartes (ou à consulter les programmes ici) : vous y découvrirez, selon le voeu de nos gouvernants, une recherche appliquée - mais comme on le dit d'un enfant qui dessine le visage tout près de sa feuille, et en tirant un peu la langue sur le côté. En attendant, voici mes gribouillis, il suffit de cliquer ici...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.