« Respectez les règles de prudence… »

4 mois d’égarements (sanitaires) pour que le gouvernement, par la voix de son 1er Ministre, trouve enfin la bonne formulation !

« Respectez les règles de prudence… »

4 mois, 4 mois d’égarements (sanitaires) pour que le gouvernement, par la voix de son 1er Ministre, trouve enfin la bonne formulation !

Nous pourrions nous réjouir, s’il n’était toujours question de ‘’distanciation’’… devenue ‘’physique’’, quand même !

Si des cartes, dont je ne commenterai ni la pertinence, ni les connotations induites, n’étaient censées représenter la « circulation » du virus…
« Ben quoi », me direz-vous ? Les arbres se déplacent bien via leurs graines portées par le vent ou les animaux (dont l’homme) …

Sauf que cette interprétation, d’un virus se déplaçant, peut être très lourde en conséquences : ne pas comprendre que ce sont les hommes qui font circuler le virus…
Que le virus n'est pas ''agressif'' au point de sauter sur les gens...

Que les humains doivent donc organiser leurs déplacements et leurs contacts, pour de longs mois encore, autant que possible de manière démocratique, participative…

Et donc, que le problème et l’enjeu, par ailleurs connus de tous les spécialistes, c’est de rompre ou interrompre les chaines de contamination.
Les FrançaisEs seraient-ils-elles trop demeuréEs pour le comprendre ?

Excellente question de pédagogie !
A suivre un autre lièvre, un autre objectif, la consigne fondamentale, essentielle, n’était pas claire ! Pourtant, réussir le déconfinement en dépend.

Pour ne pas entretenir la pandémie : « Gardez vos distances ».
« Lavez-vous les mains autant que nécessaire » « Gardez vos distances » « ou bien portez un masque »

Plus tard, dans la conférence explicative des conditions du déconfinement, ce 7 mai 2020, le ministre ‘’des solidarités et de la santé’’ (sic !) invitera à limiter nos sorties et nos contacts… Toujours et encore !

Oui, il est nécessaire de limiter, voire même de renoncer à nos contacts.
Et, pour cela, il est recommandé de limiter nos sorties…
Retrouvons le bon sens ! Nous allons y arriver !

Puis, le ministre de l’Education nationale d’expliquer que les enfants pourront (peut-être) « pratiquer sport, santé, culture, civisme » … durant les activités périscolaires !!!
Ce doit être la continuité pédagogique !
Là, ce sera plus difficile…

Et, le soir, les médiatiseurs de commenter les conditions sur le mode de l’école (à l’ancienne), ‘’tous en rangs’’, ‘’attention à la punition’’, ‘’interdire ici ou là’’, ‘’être dans le rouge ou le vert’’…

Encore une fois : attention aux catégories… Elles sont, socialement et culturellement, dangereuses.
Combien de temps avant qu’un département vert, se protège des dangereux rouges ?

Devons-nous espérer, ou désespérer ?
« Respectons les règles de prudence », ce sera bien suffisant !

Merci pour votre attention, et excusez ce défoulement dans un billet d’humeur.
Deux mois d’enfermement inconsidéré, ça use les nerfs !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.