Au Sahel on l’appelait trinité

Cette formule est applicable au Sahel mais pas seulement ici. La trinité en question, bien lointaine de la doctrine chrétienne, s’est d’abord insinuée dans les discours, puis dans les rapports officiels des Agences Importantes et finalement dans les projets financés dans la pratique du discours.

Cette formule est applicable au Sahel mais pas seulement ici. La trinité en question, bien lointaine de la doctrine chrétienne, s’est d’abord insinuée dans les discours, puis dans les rapports officiels des Agences Importantes et finalement dans les projets financés dans la pratique du discours. La lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la migration irrégulière forment, avec arrogante rhétorique, un triptyque dans le processus de falsification de la réalité qui sévit depuis au moins une décennie. Terrorisme, criminalité et migration irrégulière constituent une seule et unique menace capable, selon leurs spécialistes, de justifier les mesures adéquates et proportionnées au danger. Il est ainsi que, au fil du temps, un sophistiqué système de dissuasion pour migrants et réfugiés a été orchestré, car selon ce qu’on leur reproche, ils osent chercher un futur différent ailleurs. Pour cela il aura suffi de les assimiler à des potentiels terroristes ou criminels et donc susceptibles d’être volés pendant le voyage, refoulés, détenus et finalement envoyés dans des camps de ‘rééducation’.

Ces derniers sont appelés, avec un certain euphémisme, de ‘libre retour’ par l’ineffable et tout puissant OIM, l’Organisation pour les Migrations Internationales (= Interrompues) qui les a créés et les gères. Ce type de narration, est désormais accepté comme un patrimoine public et une évidence que seulement des naïfs et romantiques militants osent contredire. La preuve de cela est que tous les financements des projets de l’Union Européenne au Sahel impliquent cette lecture de pensée unique dominante. Toute tentative de présenter aux ‘bienfaiteurs’ un projet à caractère humanitaire qui oserai contredire la trinité mentionnée n’aura aucune chance de recevoir un financement.

En même temps que la trinité, font leur apparition les acronymes, tout à fait incompréhensible pour la plupart des citoyens, qui sont conçus pour masquer le processus de mise en pratique du projet global. Celles qui se définissent aides et opérations de partenariat ne sont en réalité que des opérations de graduelle recolonisation des territoires qui étaient antan indépendants. A partir de FRONTEX, qui signifie les frontières extérieures de l’Europe, désormais bien fixées à Agadez, on passe sans façon à EUCAP. Cette dernière invention, qui reprend une phrase en anglais, signifie une mission de renforcement des capacités des opérateurs du Niger, au service de l’action extérieure de l’Union Européenne.  Pour les deux agences en question les font alloués ont augmentés et avec eux aussi l’opérativité. Une d’entre elles, qui vise à soutenir le Niger dans la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et (bien sûr) la migration irrégulière s’appelle, sans blague, CMCF !

La fantaisie qui n’est plus au pouvoir dans las campus universitaire pour dessiner un monde nouveau a été par contre confisquée par les acronymes des Grandes Agences Internationales qui, aussi de cette manière, créent une réalité parallèle. La Compagnie Mobile de Control des Frontières (CFCF) est celle qui, comme le nom l’indique, se propose comme un instrument au service de la mobilité sélective (argent, armes et intérêts circulent tandis que les pauvres doivent se sédentariser). Le financement de ce projet arrive de l’Allemagne de la Hollande. Cette dernière est une des 16 missions qui relèvent de la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC) promue par l’Europe et qui, vont sans doute contribuer à la paix, à la stabilité et surtout à la sécurité internationale. Celui-ci et bien d’autres miracles découlent de l’application du dogme trinitaire dont ci-dessus il est question.

Une des téléphonies mobiles du Pays a bien compris cela et, à travers un message gratuit elle invite les usagers à…recevoir les informations sur la santé, l’horoscope, l’actualité, le sport, les astuces, la religion et les pharmacies de garde…il suffit de taper le 512 de la compagnie MOOV. A chacun ses chances de sécurisation.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.