Son blog
7 abonnés Le blog de Mauro Niger
Voir tous
  • La pauvreté richesse des peuples

    Par
    Le siècle passé on écrivait ainsi. Le livre qui porte ce titre a été publié en 1978 par Albert Tévoédjré. A ce moment l’auteur était le directeur de l’Institut International des Etudes Sociales et directeur adjoint du Bureau International du Travail, basé à Genève. Choses de l’autre siècle que peut être lui non plus oserai penser et moins encore écrire.
  • Les prisons du Sahel

    Par
    Pour rendre visite aux détenus de la prison de Gênes, en Italie, les portes métalliques à franchir étaient sept. A Kollo, prison à 30 kilomètres de Niamey les portes qu’il faut passer pour voir les détenus sont juste trois. On y trouve une clôture en grillage et un portail en fer, récemment conçu et fraîchement peint. C’est à ce niveau que se déroule le premier contrôle d’identité du visiteur
  • Démocraties Alimentaires du Sahel et de l’Occident

    Par
    Au Niger tout se vende et tout s’achète. C’est ce qui me disait un ami près d’aller à la retraite. Il connait bien son Pays et il n’a pas crainte de dévoiler sa pensée entre camarades. Maires et chefs cantons, hommes politiques et religieux, partis et différents acteurs de la société civile, vendus et puis achetés par le pouvoir.
  • Niamey, une cité de sable

    Par
    Ne vous laisser pas tromper par les immeubles à étages et les échangeurs avec des noms épiques. Niamey est une villa imaginée par le sable.
  • La voie de la soie comme celle du sable. Marchands au Niger

    Par
    A chacun le commerce qu’il mérite. Celui de la soie avec l’ambition chinoise d’empiéter l’hégémonie des Etats Unis et celui du Sahel, fait surtout de sable. Maintenant au Niger c’est tout le monde qui passe comme pour un pèlerinage choisi.