Mauro Niger
Abonné·e de Mediapart

185 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 nov. 2021

Drones, Léviathans et cuisine italienne au Sahel

Il se peut que cette fois-ci soit la bonne : on aura nos DRONES ! Il fallait simplement attendre le temps opportun : celui que notre sable dicte et élargit ensuite à ses fidèles disciples

Mauro Niger
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il se peut que cette fois-ci soit la bonne : on aura nos DRONES ! Il fallait simplement attendre le temps opportun : celui que notre sable dicte et élargit ensuite à ses fidèles disciples. Pour ce qui est des famines, des groupes armés terroristes, des suspects assez fondés de corruptions dans le domaine militaire, du pétrole, de l’uranium, des discutées élections présidentielles et les probables installations des bases étrangères, nous n’avons eu aucune difficulté à les avoir depuis longtemps. La nouvelle a été confirmée par le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue nigérien, Mohamed Bazoum. Le Niger se dotera en drones de combat turcs Bayraktar TB2, le modèle privilégié de Baykar, beau-frère d’Erdogan lui-même. Il s’agit donc des drones à caractère familial qui seront par la suite accompagnés par des blindés et un avion Hurkus, de la compagnie publique Turkich. Ces achats, d’autres déjà effectués et ceux qui le seront, ne font que confirmer que entre guerre à faible ou haute intensité le commun dénominateur est le même : l’enrichissement des fabricants d’armes utilisées sur des innocents citoyens et dépourvus militaires.

Le Léviathan, assumé par la Bible des hébreux de la mythologie des Phéniciens, est l’animal du chaos primordial et, dans le psaume 74, dévient le symbole e la puissance des pharaons d’Egypte, les oppresseurs par excellence du peuple hébreux. Le Léviathan est donc une des figures bibliques des puissances ennemies de Dieu. Dans le livre de Thomas Hobbes, publié en 1651, qui porte ce nom, l’auteur souligne le rôle positif de ce ‘monstre’ par des sujets qui, effrayés par la pensée de la mort, choisissent de s’associer en communauté. Afin de garantir la paix et éloigner le spectre de la mort, les sujets renoncent à une partie de leur droit naturel pour choisir de se ‘soumettre’ à la figure du Léviathan, le roi. Ce dernier, pour ce philosophe anglais, reste le seul garant de la paix universelle faisant appliquer la loi de manière rigoureuse, assurant ainsi la survie de l’humanité. Les Léviathans d’aujourd’hui, les pouvoirs de l’Etat et financiers, se présentent eux aussi comme des ‘garants’ de paix sociale, la survie de la communauté et de la bonne santé des citoyens qui leur seront soumis. Les dictatures et les totalitarismes d’hier et d’aujourd’hui, avec les moyens techniques et idéologiques en leur possession, arrivent à contrôler la pensée de la plupart des citoyens et se présentent volontiers comme les ‘sauveurs et protecteurs’ de la vie du peuple.

Ce n’est pas par hasard, donc, qu’un récent rapport de l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale, basé en Suède, propose une lecture complète des tendances inquiétantes de l’érosion démocratique des Pays. Il s’agit d’une tendance favorisée par la pandémie de la Covid-19, bien que ses racines soient plus profondes. Le rapport affirme que…’ Le monde devient plus autoritaire, les régimes non démocratiques devenant encore plus effrontés dans leur répression et de nombreux gouvernements démocratiques souffrant d’un retour en arrière’…De la ‘banalité du mal’, dont la philosophe juive Hannah Arendt souligna la dangerosité, à la banalité de la dictature des ‘Léviathans’ le pas n’est pas loin et il a été parcouru dans l’absolue impunité !

L’Italie, à part que pour ses chaussures et la sélection de foot, ici est connue, en moindre mesure d’ailleurs, aussi pour d’autres raisons. Par exemple pour un don de denrées alimentaires opéré par la ‘Mission Bilatérale de soutien au Niger’, la MISIN, le passé 11 novembre. Ce don était composé par des sacs de mil, de mais, de riz, de l’huile, du lait en poudre, sucre, sel et bien sur des tomates. Ce don s’insère dans le cadre des relations civiles et militaires avec la République du Niger. A travers celle Mission les frontières entre l’humanitaire, le civil, le politique et le militaire sont très poreuses et l’on ne sait plus où commence l’une et termine l’autre. Le village de Dara, choisi pour la distribution, n’est fait au hasard. Situé à une quarantaine de kilomètres de Niamey, Dara héberge l’espace pour l’entrainement conjoint et la formation des parachutistes du Bataillon Para-commando nigérien. Ce don n’est pas le premier et il ne sera pas non plus le dernier vu la catastrophique campagne agricole de cette année dans le Pays. De ce point de vue la semaine mondiale de la gastronomie italienne, célébrée pour la deuxième fois dans le Pays, dans le contexte des famines du Sahel, apparait comme une activité sans relation avec la réalité du Pays. Avec les drones turcs et la cuisine italienne nous sommes entrés à plein titre nous aussi dans le Pays de cocagne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois