max angel
Politologue amateur
Abonné·e de Mediapart

668 Billets

3 Éditions

Billet de blog 7 août 2022

max angel
Politologue amateur
Abonné·e de Mediapart

Soyons optimistes ! Hum !

Amnesty International, a osé dénoncer que les ukrainiens se planquaient dans les zones habitées et même les hôpitaux, ce qui a fait jubiler les russes qui se sentent excusés de taper sur ces endroits à civils-boucliers.

max angel
Politologue amateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sauf que ce n’est pas dans les immensités agricoles ou les forêts que l’on peut défendre les villes. Même si j’ai quelque penchant pour apprécier le travail d’Amnesty, c’est un peu comme la Croix-Rouge : pas question d’empêcher les guerres puisque ces ONG en vivent, mais de les arbitrer en leur donnant des règles comme si c’étaient des jeux.

Où commence la naïveté, ou commence la perversité ?

Les guerres n’ont qu’une seule raison d’être, assouvir la puissance d’un groupe sur un autre, par tous les moyens en commençant par lever les tabous et en semant la mort. Alliance criminelle des humains avec la faucheuse. Mise en place d’une économie de guerre et donc moyen extraordinaire de s’enrichir par la fabrication des armes et des munitions, par le pillage des richesses du perdant, par la reconstruction des villes, la paix revenue.

Comme, aujourd’hui, les populations sont essentiellement urbanisées, nous avons à faire à cette GSP telle que définie par tous les états-majors, soit la Guerre au Sein des Populations. Elle prend différents aspects : attentats quasi imprévisibles, sauf renseignement de qualité, soit contrôle des échanges des citoyens mis sous surveillance, et se poursuit par les bombardements, et la lutte dans les ruines, avec les civils condamnés à subir.

Depuis trois jours, Israël, cette belle et grande démocratie qui pratique l’apartheid, bombarde « chirurgicalement » la bande de Gaza, ce camp de concentration à ciel ouvert, en visant le groupe Jihad Islamique, en concurrence avec le Hamas. Des chefs ont été visés et éliminés, ce qui suppose qu’il y a des infiltrés stipendiés, des espions, des agents de renseignement qui vivent dans Gaza.

La réponse des fous de Dieu, soit le même pour tous, ne s’est pas fait attendre. Fusées sur Israël, la plupart interceptées. Les morts sont palestiniens, plus des blessés, et en Israël, quelques blessés. Mais bien entendu, tous les torts sont du côté palestinien. Tous. « Enfin, quand vont-ils comprendre qu’ils n’ont aucun droit à rester dans leur pays ? » C’est cela la politique des israéliens depuis 1945.

Quant à la solution de deux pays, c’est de la poudre de perlimpinpin jetée en pâture aux peuples de la terre pour hypocritement faire croire que ce serait possible. La multiplication des colonies, que peu osent dénoncer, constitue la plus formidable partie de Go en réel qui fait que petit à petit la Cisjordanie est devenue un archipel qui ne saurait constituer un pays.

Mais, quel merveilleux terrain d’entrainement ! Ce n’est pas pour rien qu’Israël a une excellente réputation en matière de surveillance des populations, dans la fabrication d’armes, dans l’excellence de leur armée et dans le renseignement, avec éliminations discrètes des ennemis.

C’est à la fois le 51e état des USA, mais bientôt le foyer le plus important de la diaspora russe. On connaît la mentalité des uns et des autres vis à vis de ceux qu’ils considèrent comme leurs ennemis. Encore un endroit d’où pourrait commencer une IIIe Guerre Mondiale.

Le deuxième sujet des JT et autre presse, la sécheresse ! Nous avons eu un hiver sans grandes précipitations, un printemps presque sec et depuis des mois, nada ! Quasiment pas une goutte ! Les champs sont en carpettes, les nappes phréatiques au plus bas quand elles ne sont pas à sec, les fleuves ont un niveau d’étiage très bas, les arbres souffrent, les incendies (la plupart volontaires) se multiplient, y compris en Bretagne. La Seine-Maritime est en alerte. Et l’Ain avec d’autres départements en alerte-rouge. Le lac de Serre-Ponçon est 13 m en dessous de son niveau habituel. C’est donc toute la vallée de la Durance qui se retrouve au régime sec avec ses vergers dont ils dépendent.

Reste la question que nul ne pose : « Qui peut croire que le capitalisme mettra fin au capitalocène ? ».

On préfère culpabiliser les citoyens en leur prouvant que la manière dont ils vivent, soit en consommateurs inconscients, de voyages, de biens, de gadgets encouragés par le capitalisme, en font les responsables de ce qu’il leur arrive.

En admettant qu’ils fassent preuve de sagesse et se lancent, en effet, et à juste titre, dans une décroissance raisonnée, les mêmes hurleront à la mort, en pleurant sur le niveau de croissance en baisse.

Heureusement, les nouvelles générations, je le vois avec mes petites-filles et mes petits-neveux, se penchent déjà sur la question et font de la recherche pour que justement, nous nous adaptions aux nouvelles normes imposées par la réalité à laquelle ils sont confrontés.

Mais, la solution est-elle exclusivement technologique ? N’est-elle pas aussi et avant tout politique ? Or, ce n’est pas avec les politiciens en place que l’on peut espérer quoi que ce soit.

Si ce n’est le prochain triomphe de l’extrême droite avec toutes les conséquences que l’on sait. Vive le nucléaire et le refroidissement des centrales bord de l’eauimpossible.

Allez ! Une très belle guerre thermo-nucléaire et le réchauffement sera vaincu par l’hiver nucléaire. « Irradiés de tous les pays, unissez-vous ! ».

Je blague.

Quoique !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit