Macron Président mais sans majorité à l'Assemblée nationale ?

C'est inédit et effrayant : plus de 11 millions de voix pour Marine Le Pen. Avec un très fort report des voix de droite, dont la responsabilité incombe à Sarkozy, Fillon & co qui n'ont cessé de banaliser les thèses frontistes. A peine 16% des électeurs ayant voté Macron l'ont fait pour appuyer son programme. Plus important : une majorité d'électeurs ne souhaitent pas qu'il ait une majorité demain.

Par manque de temps, je me limite à faire des copier coller d'une série de tweets (visibles ici), rendant compte de quelques remarques sur le résultat du second tour de la Présidentielle. (sur la base des estimations du dimanche soir 20h)

 

slide1

slide2

slide3

slide4

slide5

IMPORTANT : avec 25 % d'abstention (1 électeur sur 4!) et près de 9% de votes blanc ou nuls (soit près de 4 millions de votants), il y a un nombre conséquents d'électeurs qui ne se retrouvent pas dans l'enthousiasme des commentateurs pour le nouveau président. Les entendront-ils ? Rien n'est moins sûr.

slide6

slide7

slide8

Dessin de Rodho sur la soirée électorale.

c-pvajtxgaiu3cy-jpg-large

 

Quelques ajouts ce lundi matin : 

voixfn
camembert
re-sultatsparis
edouardphilippe

Maxime Combes, économiste et auteur de Sortons de l'âge des fossiles (Seuil, collection Anthropocène).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.