Maxime Combes

Economiste et militant pour la justice climatique !

Ailleurs que Paris ! - France

Sa biographie
Economiste de formation, je suis engagé depuis la fin des années 1990 dans le mouvement altermondialiste, à travers Attac France notamment. Outre ce blog, je contribue au site d'Informations Basta ! (bastamag.net). Je viens de publier : Sortons de l'âge des fossiles ! Manifeste pour la transition, Seuil, Anthropocène Et je suis le coauteur de : - La nature n’a pas de prix (Attac, Paris, LLL, 2012) - Les naufragés du libre-échange, de l'OMC à Tafta (Attac, Paris, LLL, 2015) - Crime climatique stop ! (Seuil, « Anthropocène », août 2015). - Le Climat est notre affaire (Attac, Paris, LLL, 2015) Le contenu des posts de ce blog n'engagent que moi.
Son blog
485 abonnés Sortons de l'âge des fossiles !
Ses éditions
1 / 5
Voir tous
  • No, no estamos en guerra. Estamos en una pandemia. Eso es más que suficiente.

    Par
    Las palabras tienen un significado. No estamos en guerra. Estamos en una pandemia. No somos soldados. Somos ciudadanos. No queremos que nos gobiernen como en la guerra, sino como en una pandemia. La solidaridad y el cuidado deben ser instituidos como los principios cardinales de nuestras vidas. Solidaridad y cuidado. No valores marciales y bélicos.
  • No, we're not at war. We're in a pandemic. That's more than enough.

    Par
    Words have meaning. We are not at war. We're in a pandemic. We are not soldiers. We are citizens. We do not want to be governed as in war, but as in a pandemic. Solidarity and care must be instituted as the cardinal principles of our lives. Solidarity and care. Not martial and warlike values.
  • Plutôt qu'organiser un «Téléthon de la honte», rétablissez l'ISF, Monsieur Darmanin!

    Par
    L'appel aux dons plutôt que lever l'impôt est-il la nouvelle doctrine de l'exécutif ? En annonçant une plateforme de dons en ligne pour que les "particuliers ou entreprises apportent leur contribution à l’effort de solidarité de la nation envers les plus touchés", Gérald Darmanin illustre à nouveau l'incurie d'un gouvernement qui se refuse à prendre des mesures à la hauteur des enjeux.
  • Relocaliser n'est plus une option. Mais pas à n'importe quelle condition.

    Par
    En moins de deux mois, la pandémie due au coronavirus rebat déjà les cartes de la globalisation économique. Le terme de "relocalisation" est désormais dans tous les discours, y compris de ceux qui n’ont cessé d'approfondir la mondialisation néolibérale. Disons le nettement : même relocalisé, notre modèle économique n’en reste pas moins insoutenable et non-désirable. L'enjeu est plus vaste.
  • Non, nous ne sommes pas en guerre. Nous sommes en pandémie. Et c'est bien assez

    Par
    Les mots ont un sens. Nous ne sommes pas en guerre. Nous sommes en pandémie. Nous ne sommes pas des soldats, mais des citoyennes et citoyens. Nous ne voulons pas être gouvernés comme en temps de guerre, mais comme en temps de pandémie. La solidarité et le soin doivent être institués comme les principes cardinaux de nos vies. La solidarité et le soin. Pas les valeurs martiales et belliqueuses.
Voir tous