Maxime Combes
Economiste, travaillant sur les politiques climatiques, commerciales et d'investissement
Abonné·e de Mediapart

196 Billets

5 Éditions

Billet de blog 30 sept. 2015

Le gouvernement prépare la COP21 avec de nouveaux permis d'exploration pétrolière !

Au moment où François Hollande interpellait les chefs d'Etat et de gouvernement à la tribune de l'ONU, son gouvernement délivrait de nouveaux permis d'exploration pétrolière. Nouvelle illustration de la schizophrénie de dirigeants qui climatisent bien plus leurs discours que les politiques publiques !

Maxime Combes
Economiste, travaillant sur les politiques climatiques, commerciales et d'investissement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au moment où François Hollande interpellait les chefs d'Etat et de gouvernement à la tribune de l'ONU, son gouvernement délivrait de nouveaux permis d'exploration pétrolière. Nouvelle illustration de la schizophrénie de dirigeants qui climatisent bien plus leurs discours que les politiques publiques !

J-60 ! A deux mois de la conférence de l'ONU sur le changement climatique de Paris (30 nov – 11 déc), les ministres de l'écologie, Ségolène Royal, et de l'économie, Emmanuel Macron, viennent d'accorder trois nouveaux permis de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux (les permis de Champfolie en Seine-et-Marne, de Herbsheim dans le Bas-Rhin et d'Estheria dans la Marne) tout en décidant d'en prolonger deux autres jusqu'à fin 2018 (les permis de Bleue Lorraine en Moselle et de Juan de Nova dans « les terres australes et antarctiques françaises »).

(voir cet article de Basta pour quelques détails sur les permis et les entreprises concernées)

Qu'il est donc facile de se dire « déterminé-e-s à agir » et ne jamais rien entreprendre de déterminant. François Hollande et son gouvernement sont en train de passer maîtres en la matière ! En matière de réchauffement climatique, les recommandations des climatologues du GIEC sont claires : pour avoir une chance raisonnable de maintenir le réchauffement climatique en deçà des 2°C d'ici à la fin du siècle, ce sont près de 80% des réserves actuelles et prouvées d'énergies fossiles qu'il faut laisser dans le sol. Permettre, faciliter, encourager l'exploration de nouveaux gisements est donc contradictoire avec l'ambition de contenir le réchauffement climatique.

C'est donc un crime climatique, comme l'explique cette pétition internationale (A faire signer largement!).

© 

Extrait du livre « Sortons de l'âge des fossiles ! Manifeste pour la transition » que je publie le 8 octobre prochain (couverture ci-dessous).

« Ceux qui tergiversent, ceux qui refusent d'envisager la sortie de l'âge des fossiles, ceux qui étendent la logique extractiviste en forant toujours plus loin et toujours plus sale, ceux qui professent que les marchés, la finance ou les techno-sciences vont sauver le climat nous détournent de l’essentiel. Ils gaspillent le temps et les ressources dont nous avons besoin pour enclencher la transition. Ce sont les climato-sceptiques du monde moderne, qui nient les recommandations des scientifiques pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique ! »

Maxime Combes, économiste et membre d'Attac France

@MaximCombes sur Twitter,

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO