mdmonde
Association de solidarité internationale, nous soignons ceux et celles que le monde oublie peu à peu.
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 avr. 2016

mdmonde
Association de solidarité internationale, nous soignons ceux et celles que le monde oublie peu à peu.
Abonné·e de Mediapart

Protection universelle maladie: une régression catastrophique pour les étrangers

La loi de financement de la sécurité sociale a instauré la « protection universelle maladie », dite «PUMa», dans un objectif de simplification et d'universalisation du système. Entrée en vigueur le 1er janvier 2016, cette réforme vise à harmoniser l’ensemble des régimes d’assurance maladie (salariés, indépendants, agricole…) et à sécuriser les droits des assurés.

mdmonde
Association de solidarité internationale, nous soignons ceux et celles que le monde oublie peu à peu.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La loi de financement de la sécurité sociale a instauré la « protection universelle maladie », dite «PUMa», dans un objectif de simplification et d'universalisation du système. Entrée en vigueur le 1er janvier 2016, cette réforme vise à harmoniser l’ensemble des régimes d’assurance maladie (salariés, indépendants, agricole…) et à sécuriser les droits des assurés.

Même si elle comporte de nombreuses avancées, dont une simplification et une facilitation du maintien des droits, les étrangers en situation administrative régulière sont les grands oubliés de cette réforme. Ces personnes risquent d’être exclues de cette nouvelle organisation de la sécurité sociale ; ce qui constituerait une régression majeure par rapport à la réforme CMU de 2000.

Malgré les alertes répétées des associations et partenaires, un projet de décret de cette loi risque d’être prochainement adopté. Il aurait des conséquences majeures :

-          Les droits à la protection maladie ne seraient plus ouverts systématiquement pour un an : la durée d’ouverture des droits serait dupliquée sur la durée des titres de séjour, de plus en plus courts (autorisations provisoires de trois mois par exemple).

-          les droits à la protection maladie risquent d'être rompus lors des renouvellements de titres de séjour.

En outre, ces mesures et leurs implications risquent de révéler très coûteuses et difficilement gérables pour les caisses de la sécurité sociale.

De plus, ce décret dispose que les étrangers en situation administrative irrégulière ne pourront plus bénéficier de l'assurance accident du travail et maladie professionnelle, qui n'avait jamais été remise en cause depuis sa création en 1898. Cette application irait à l'encontre de la Convention de l'Organisation internationale des travailleurs.

Médecins du Monde appelle le gouvernement à maintenir les améliorations apportées par la réforme CMU de 2000 pour les étrangers en situation régulière. Les objectifs de la réforme que sont la simplification au bénéfice des personnes et la sécurisation des droits doivent s’appliquer à tous, pour permettre un véritable accès aux soins.

Médecins du Monde appelle au maintien de l'assurance accident du travail et maladie professionnelle pour les étrangers en situation administrative irrégulière.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy