LES FEMMES KURDES PRENNENT LES ARMES

De plus en plus de femmes kurdes prennent les armes malgré une mentalité ancestrale qui les confinait loin des espaces publics. Un peuple en guerre, qui aspire depuis des décennies tout simplement à la liberté et qui doit aujourd'hui affronter aussi daech.

La ville de Serekaniye est la dernière grande ville avant la frontière avec l’Etat Islamique (EI). La majorité kurde est déterminée à se battre contre son ennemi mortel, et à l’empêcher de prendre la ville. Les Unités de défense populaires kurdes (YPG) ont été formées après l’échec de l’armée syrienne à éliminer la menace djihadiste. Dans les rangs des combattants, on trouve des jeunes femmes, qui ont décidé de se défendre, elles et leurs familles, et de combattre l’envahisseur. RT va visiter le camp de formation féminin des YPJ afin d’apprendre l’histoire de ces jeunes femmes courageuses et de voir comment elles s’entraînent pour faire face à l’ennemi.

Documentaire RT à voir absolument.

https://www.youtube.com/watch?v=ZmNlG_nmqEo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.