Meloni Claudio
translator - traducteur
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 avr. 2022

Les partis identitaires mègaphone de la Russie

Selon une enquète de L'Espresso lors de l'occupation de la Crimèe, en fèvrier 2014, la Lega Nord aurait dù faire adopter au Parliament national et a celui europèen des resolutions contre les sanctions a la Russie. En echange de € 20.000.

Meloni Claudio
translator - traducteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'hebdomadaire L'Espresso a publié dans son édition dominicale une série de documents concernant les mesures que certains partis identitaires européens (Lega Nord et FPO)  auraient dû prendre, pour faire face aux sanctions imposées à la Russie par l'Union européenne suite à l'occupation de la Crimée en février 2014.

Les documents en question, partagés avec le quotidien allemand Suddeutsche Zeitung et d'autres journaux européens, étaient joints à des courriels échangés entre 2013 et 2014 par des politiciens et des assistants parlementaires de formations politiques liées au groupe Tsargrad.
Il s'agit d'un groupe multimédia, propriétaire de la chaîne de television Tsargrad TV, qui promeut le christianisme orthodoxe russe ainsi que l'image officielle du président Vladimir Poutine.

Le directeur de Tsargrad TV est l'ancien producteur de Fox News John Jack Hanick, qui a été inculpé en 2022 par le Ministère de la Justice Americaine pour violation des sanctions adoptées par le gouvernement des Etats Unis a l'encontre du propriétaire du groupe médiatique, l'oligarque russe Konstantin Malofeev, pour son rôle dans le financement de la campagne d'invasion de la Crimée.

Parmi les documents en question il y en a un intitulé: "Résolution pour la levée des sanctions et la reconnaissance de la Crimée au Parlement italien".

Daté du 9 juin 2016, il comprend également un budget estimé par les collaborateurs de l'oligarque russe à 20 000 € ; 15 000 € supplémentaires devaient ensuite être ajoutés en cas de vote favorable de la chambre.

La résolution, qui aurait dû être adoptée par les deux chambres du Parlement italien, a été présentée par le rapporteur de la Lega Nord le senateur Paolo Tosato. Les documents font également référence au collaborateur de Matteo Salvini, Gianluca Savoini,  l'un des organisateurs de la réunion au Metropol de Moscou entre des émissaires de la Lega Nord et des représentants du géant pétrolier russe Rosneft.

M. Savoini aurait servi d'intermédiaire entre le parti Russie Unie de M. Poutine et le parti d'extrême droite allemand Afd.

L'ancien député de la Lega Nord Claudio D'Amico, devenu par la suite collaborateur de Salvini, aurait également joué un rôle actif dans l'affaire, gérant la présentation de la motion de soutien à la Russie au Parlement européen, en collusion avec le directeur de la fondation ultra-orthodoxe de Malofeev San Basilio le grande, Alexey Komov chef russe du Congrès Mondial de la Famille .

Les documents auraient été obtenus par le milliardaire et dissident russe Mikhail Khodorkovsky, par l'intermédiaire de l'association qu'il finance, Dossier Center. Tosato a effectivement présenté la résolution au contenu établi le 27 juin 2016, soit huit jours seulement après la date indiquée au bas du document diffusé en ligne.

Une résolution au contenu identique, contre les sanctions adoptées contre le gouvernement russe, aurait également été approuvée par le conseil régional du Vénéto le 15 mai 2016, region dirigèe par un gouverneur de la Lega Nord. (cm)

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Police
Le bras droit du préfet Lallement visé par une enquête pour violences
Alexis Marsan, haut gradé de la préfecture de police déjà mis en cause pour sa gestion violente du maintien de l’ordre notamment lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France, est accusé d’avoir agressé un cycliste alors qu’il circulait sur une moto banalisée mi-mars à Paris. La vidéosurveillance n’a jamais été exploitée, et la plainte orientée vers le mauvais service. Une enquête a été confiée à l’IGPN lundi 4 juillet.  
par Sarah Brethes
Journal
Alertée sur les dérives du lycée Stanislas, Valérie Pécresse refuse de suspendre ses subventions
Le conseil régional d’Île-de-France a rejeté un amendement exigeant la suspension des subventions vers le lycée Stanislas après les révélations de Mediapart sur ses dérives. La gauche régionale saisit le ministère de l’éducation nationale pour qu’une enquête sur l’établissement catholique soit ouverte.
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Journal — Europe
Lâché pour un mensonge de trop, Boris Johnson finit par démissionner
À la suite d’un nouveau scandale, le premier ministre britannique a annoncé jeudi sa démission après une cinquantaine de départs dans son gouvernement. Il a tenté de résister jusqu’au bout, mais la pression de son parti a été plus forte.
par François Bougon
Journal
Ces retraités « à bout de nerfs » face aux retards de versement de leur pension
Même quand leur dossier est complet, certains assurés commencent à toucher leur retraite avec des mois de retard, les obligeant à demander le RSA. L’assurance-vieillesse conteste toute situation anormale, mais le Covid et deux transformations récentes pourraient avoir ralenti le système.
par Dan Israel et Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’usine occupée des Murs-à-Pêches à Montreuil : Zone à dépolluer et Zone à défendre
Depuis le 2 avril dernier : les 45 habitants et les 27 collectifs qui occupent l’ancienne usine depuis septembre 2020 sont expulsables manu militari sans médiation, sans délai, ni solution de secours. Cette occupation multiforme et créative permet pourtant de maintenir ouvert un débat public indispensable sur la dépollution de ce site et son avenir.
par collectif "Garde la Pêche, Montreuil"
Billet de blog
Zadistes de la République !
En entrant à l’Assemblée, Marine Le Pen a déclaré « c’est pas une ZAD ici ! ». Face à l’effondrement en cours du système Terre, et à l’absence de réponse à la hauteur de la part du monde politique, un collectif de militante·s, responsables et élue·s écologistes appellent à la désobéissance civile. Ils et elles enjoignent à créer « toutes les ZAD nécessaires, pourvu qu’elles nous incitent à nous réveiller collectivement » : « Devenons des Zadistes de la République ! »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
ZAD contre la bétonisation d'un espace agricole de 2,23 ha à Orcet en Puy-de-Dôme
Détruire un espace maraîcher, de verger et de champs cultivés pour bétonner est le projet du maire d'Orcet qui inquiète sa population enfin au parfum grâce à l'action du collectif StopUrba63 appuyé par ANV-COP21, organisateurs de la manifestation réussie du 4 juillet dans le bourg. Il est plus que temps pour ses habitants de refuser cette bétonisation qui va en détruire un joyau précieux.
par Georges-André