Meloni Claudio
translator - traducteur
Abonné·e de Mediapart

48 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 nov. 2021

Les surestimations d'un club de football

Le parquet de Turin a ordonnè, vendredì 26, la perquisition de les sieges de Turin et de Milan du club Italien de football Juventus. Sur le toile de fond le système des plus-values au bilan, utilisè pas seulement par Juventus pour manipuler les comptes, voir falsifier les budgets en rèduisant le dèficit.

Meloni Claudio
translator - traducteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le parquet de Turin a ordonnè, vendredì 26, la perquisition de les sieges de Turin et de Milan du club Italien de football Juventus.
Parmi les suspects figurent le president Andrea Agnelli, avec son vice Pavel Nedved et l'ancien manager technique Fabio Paratici, ainsi qu'un autre manager et deux autre ancien experts de la branche financiere. Les infractions presumèes: fausses communications d'entreprise et fausses factures. 

Sur le toile de fond le mecanisme des plus-values au bilan, utilisè pas seulement par Juventus pour manipuler les comptes, voir falsifier les budgets en rèduisant le dèficit.

Les magistrats auraient enquètè sur des opèrations d'achat et de vente au cours des trois dernières annèes.

Comme la vente du joueur Pjanic, achetè du Barcelone pour 60,8 millions d'euros, et èchangè avec le joueur Arthur estimè a 72 millions.
Ou celle du jeune Tongy, vendu à l'Olympique en èchange de Marley, tous le deux estimès a 8 millions.

Ces genre d'èchanges du meme montant, ont permis d'assainir le bilan du club Italien sans sortir un euro.

Il a ètè estimè qu'au cours des trois dernières annèes, la valeur totale des plus-values de la Juventus a ètè de 282 millions, crèes  selon les juges par des valeurs frauduleusement gonflèes.

L'autoritè de controle de la federation Italienne de foot, COVISOC, a signalè 62 transactions suspectes entre les clubs de foot. Parmi ceux-ci, 42 concerneraient la Juventus, avec les homologues du Manchester City, Barcelone, Lugano, Basilea, Amiens, ainsi que Sampdoria,Genoa, Empoli, Vercelli, Pescara, Pisa, Novara et Pro Vercelli. 

Les enquèteurs evaluent ègalement la transaction de Cristiano Ronaldo dans laquelle, selon une ecoute telephonique, il y aurait un contrat cachè. Ce contrat ici, retenu illegal, règlementerait la remuneration et les salaires arrièrès du joueur Portugais.

Mais la Juve ne serait pas le seul club de foot Italien à faire l'object d'une enquete pour des irrègularitès de bilan.
Selon les magistrats, le Napoli a ègalement commis des infractions budgètaires.

On fait rèfèrence à la transaction concernant le joueur Osimhen, achetè du Lille pour 70 millions. En contrepartie le club Francais a achetè quatre jeunes joueurs, Karnezis, Palmieri, Manzi et Liguori, pour un montant surèvaluès selon les enqueteurs entre 4 et 7 millions chacun. 
Mais les enqueteurs ne s'interessent pas seulement aux plus-values. Sur leur radar il y aurait aussi les honorarires percus par les agents de joueurs, a l'occasione du passage a la Juve de leur clients.

Nous parlons de chiffres importants, sachant qu'en 2019 seulement leur valeur totale dans le bilan de la societè de foot italien c'ètait de 44,3 millions d'euros, et que l'annèe suivante il a totalisè 15,8 millions d'euros.

L'arrivèe en 2019 du joeur du Barca Cr7 au club noir et blanc a surement pesè lourd, si l'on pense que son agent Jorge Mendes a perçu pour cette operation 11,5 millions. Autre mèga indemnitè c'est celle reçu par l'agent du joueur Paul Pogba, Mino Raiola, s'èlevant a 36,4 millions, a quoi s'ajoute celui de l'agent du joueur Emre Can, totalisant 15, 8 millions.

Selon un ecoute tèlèphonique effectuè dans le cadre d'une autre enquete, un partie des honoraires perçu  par les agents n'a pa etè declarè, et donc il pu ètre ète versèes en "cash" ou sur un compte off shore. (cm)
   

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener