Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

193 Billets

2 Éditions

Billet de blog 3 déc. 2019

Le Printemps Républicain et les ravi-es de la crèche

Les responsables de ce qui devient un parti politique condamnent aujourd'hui la décision antilaïque de Robert Ménard d'installer une crèche de la nativité dans la mairie de Béziers. Or, Valérie Pécresse ou Xavier Bertrand ont soutenu de telles pratiques : ils étaient invités d'honneur du Printemps républicain il y a trois jours...

Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le maire d'extrême-droite Robert Ménard a annoncé la mise en place d'une crèche de la nativité dans sa mairie. Comme chaque année, la provocation vise à défendre l'idée que des pseudo « racines chrétiennes » de la France devraient s'imposer au cadre laïque actuel.

Des adhérents et des responsables du Printemps républicain ont condamné la provocation : « Allez à l'Église si vous voulez voir une crèche. La Gueuse n'est plus votre ennemi ? », écrit un des cofondateurs, Jérôme-Olivier Delb. Vincent Lautad, membre de l'équipe nationale, indique : « Dans une mairie, on a en commun les valeurs républicaines, on a en commun la #laïcité ! Dans une mairie, on n’a pas en commun une représentation religieuse comme la #crèche ! Comme d’habitude, #Ménard fait de la provocation identitaire pour flatter son électorat ! » Son message est relayée par plusieurs responsables comme Nassim Seddiki, la référente régionale Florence Maubert-Siguier. Gilles Clavreul quant à lui écrit : « Pas de politique identitaire sans mise en scène de l’identité. Quelque chose comme un rapport social médiatisé par des images, comme qui dirait... ». Il est retweeté par le compte officiel du Printemps républicain.

Il y a trois jours, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand étaient invité-es à prendre la parole devant un meeting du Printemps républicain. Le président, Amine el Khatmi avait indiqué les préférer « pour défendre les principes républicains » à « ceux qui sont allés défiler le 10 novembre avec des islamistes » (allusion à la manifestation contre l'islamophobie et pour les droits humains). Une droite conservatrice, opposée aux services publics, homophobe et raciste était donc préférée.

Pécresse et Xavier Bertrand ont les mêmes positions que Robert Ménard sur les crèches en mairie. La première écrivait le 25 novembre 2015 : « Les crèches de Noël font partie de notre histoire et de notre culture, laissons les maires libres de leur choix. » Le même jour, une dépêche AFP indiquait : « Xavier Bertrand refuse d'écarter les crèches de Noël de sa mairie ».

Le Printemps républicain nous avait assuré de grands défenseurs de la laïcité. Eux-mêmes reconnaissent, trois jours après les avoir invités, que leur conception de la laïcité, la même que Ménard, est de l'ordre de la « provocation identitaire ». « La laïcité est le ciment de la société » avait dit Pécresse samedi devant le Printemps républicain. Pour assurer la jonction avec la droite réactionnaire, le ciment ne semble pas à prise rapide.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Le RN s’installe, LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Les contradictions de la défense de Damien Abad
Damien Abad est visé par une enquête pour « tentative de viol », ouverte ce mercredi par le parquet de Paris. Questionné par BFMTV sur le témoignage de la plaignante, l’avocat du ministre a affirmé que son client ne la connaissait « absolument pas », ne sachant pas de « qui il s’agit ». Ce que contredisent plusieurs éléments obtenus par Mediapart. Contacté, Me Benoît Chabert revient sur ses propos.
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Hôpital public : lettre ouverte à Monsieur le Président
A l’orée de cet été, la situation de l’hôpital public est critique. Nous sommes à la croisée des chemins. Depuis des mois l'hôpital public est sur le devant de la scène, après les 2 années de pandémie cet été s'annonce difficile. Nous adressons aux responsables politiques un point de vue de cadres et de soignants de proximité, investis dans l'hôpital, un bien commun, qu'il faut préserver, quoi qu'il en coûte.
par Fabienne dubeaux
Billet d’édition
Covid-19, 7ème vague : l'État se rend encore « fautif »
Une septième vague de contaminations au COVID-19 frappe la France. Alors que le tribunal administratif de Paris a reconnu l'État « fautif » pour son impréparation lors de la première vague, le gouvernement ne semble pas tenir compte des remarques passées ni des alertes de la société civile.
par Mérôme Jardin
Billet de blog
« Very bad trips » à l’Organisation mondiale du commerce
20 mois et 6 jours de négociations à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour finalement acter, une nouvelle fois, que le commerce prime sur la santé. L’OMC et l’Union européenne (UE) se gargarisent aujourd’hui d’un accord sur la levée temporaire des brevets (TRIPS) sur les vaccins anti-COVID.
par Action Santé Mondiale
Billet de blog
Innovation et Covid : demain, rebelote ?
La quiétude retrouvée dans nos pays n’est pas de bon augure. S’il y a résurgence du Covid, tout est en place pour revivre ce qui a été si cruellement vécu: l’injustice dans l’accès aux vaccins à l’échelon mondial et le formatage de la gestion de la pandémie au gré des priorités économiques des pays riches et intérêts financiers des firmes pharmaceutiques ... Par Els Torreele et Daniel de Beer
par Carta Academica