Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

191 Billets

2 Éditions

Billet de blog 22 avr. 2018

Amer anniversaire de mariage

Le combat pour l'ouverture du mariage n'a pas commencé avec le PS, mais avec les rares militantEs qui ont dénoncé les insuffisance du PacS et l'homophobie socialiste. Il s'est soldé par une banalisation de l'homophobie du fait de l'irresponsabilité de Valls et Hollande.

Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mariage à Notre-Dame, 2005, CC Act Up-Paris

1996 : mon ex meurt du sida. Sa famille m'interdit de venir à son enterrement et me prive de tout souvenir.

Octobre 1998 : trahison socialiste. Les députéEs PS ne viennent pas voter le Pacs. Boutin en profite pour faire obstruction. Le débat est retardé.  Les homophobes ont un boulevard. Pendant les débats on entendra des insultes, des appels à faire stériliser les homos. J'adhère à Act Up-Paris. E. Guigou, Garde des Sceaux, dit à l'Assemblée nationale que trop d'égalité (le mariage, notamment) attenterait à "l'ordre symbolique de la société". Le Pacs est adopté : il ne règle rien en matière d'héritage, de filiation ou de régularisation pour les sans-papiers. Act Up-Paris est une des rares associations à porter la revendication de l'égalité totale avec le mariage.

Début des années 2000 : avec Act Up-Paris, occupation à plusieurs reprises du siège du PS, Solférino, pour obtenir que le mariage soit inscrit dans les programmes ou que les droits des trans soient reconnus.

2005 : je marie deux femmes à Notre-Dame pour Act Up-Paris. Le PS signe, enfin, une plateforme commune, promettant le mariage.

On occupe Solférino pour le droit des trans. En vain. Adeline Hazan explique que le changement d'état civil pemettrait à des prisonniers évadés de changer facilement d'identité. Puis le PS prend enfin position.

2006 : la candidate S. Royal remet en cause la promesse du mariage obtenue un an avant.

Pendant ces années, plus la revendication du mariage prend de l'ampleur, plus les gouvernements de droite concèdent des progrès au PaCS. Pendant ces années, aucun progrès dans les positions du PS n'est venu d'ex nihilo, mais bien d'un travail et des pressions extérieures.

2012-2013 : Hollande reçoit la Manif pour tous, légitime donc leurs propos. propose la "liberté de conscience pour les maires", j'ai des pensées suicidaires. Explosion des agressions rapportées, parallèle à l'omniprésence des homophobes dans les studios et les palais républicains. L'ouverture aux lesbiennes de la PMA est sacrifiée pour faire plaisir à Gérad Collomb entre autres.

2013 : vote de la loi qu'on appelle Taubira, qu'on attribue au PS, effaçant ainsi tous les combats qu'il a fallu mener en 15 ans. Oui Taubira a été admirable, oui les attaques racistes dont elle a été victime sont ignobles, non cela ne doit pas effacer l'engagement de chaque militant les 15 années précédentes, y compris contre un PS marqué par l'homophobie.

2014 : Valls au Vatican dit définitvement "non" à l'ouverture de la PMA. Sacrifice complet des lesbiennes,de la laIcité, des familles homoparentales. Plus tard, sacrifice des trans.

2018 : Macron devant les évêques. Sacrifice des lesbiennes, une nouvelle fois, du droit à l' avortement, de la laIcité, des familles homoparentales (qu'il appelle "familles homosexuelles"...)

Non, je ne me suis pas marié. Oui, le PS a une lourde responsabilité dans l'opposition à l'égalité et la création de la manif pour tous. Oui, l'histoire de l'ouverture au mariage doit être écrite, car la Révélation n'est pas tombée du ciel sur un PS historiquement homophobe, qui a permis la création de la Manif pour tous. Invisibiliser les luttes passées, c'est décourager les luttes actuelles :  Macron a pris le relai avec la PMA, encourage l'homophobie catholique et cautionne les discours de la Manif pour tous en leur ouvrant un "débat" sur nos droits et nos vies. Comme si ces 15 dernières années n'avaient rien appris.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement