Michel Broué
Mathématicien
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2008

Michel Broué
Mathématicien
Abonné·e de Mediapart

Mathématiciens morts sous la torture et mensonges d'État

Mensonges énormes, mensonges scandaleux, mensonges insupportables.À cinquante et un ans d'intervalle, deux hommes, tous deux mathématiciens engagés en politique, sont morts sous la torture. Les autorités françaises connaissent la vérité sur ces crimes,

Michel Broué
Mathématicien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mensonges énormes, mensonges scandaleux, mensonges insupportables.
À cinquante et un ans d'intervalle, deux hommes, tous deux mathématiciens engagés en politique, sont morts sous la torture. Les autorités françaises connaissent la vérité sur ces crimes, en connaissent les auteurs, et le cachent — depuis cinquante ans pour l'un, depuis quelques mois pour l'autre.

Maurice Audin, enseignant de mathématiques à l'Université d'Alger et militant communiste, est arrêté par les hommes du 1er régiment de parachutistes le 11 juin 1957. Il a alors 25 ans, et deux enfants. Selon l'enquête de l'historien Pierre Vidal-Naquet, il est assassiné sous la torture le 21 juin 1957 par le lieutenant Charbonnier, officier de renseignement servant sous les ordres du Général Massu.
Depuis lors la version officielle de tous les gouvernements français, et de l'armée, est que Maurice Audin s'est évadé, et a disparu. Depuis cinquante ans, sa veuve, Josette Audin, demande la vérité. Depuis cinquante ans, elle se heurte à l'omerta cynique du mensonge d'État : "évadé". Irrespect obscène des droits des vivants à savoir, à pleurer, à penser aux morts.
On a décoré Charbonnier de la Légion d'Honneur, et depuis cinquante ans, consciemment et officiellement, on triche avec la vérité.

Ibni Oumar Mahamet Saleh, 59 ans, mathématicien, professeur à l'université de N'Djamena après des études supérieures à Orléans, ancien ministre, leader de l'opposition démocratique tchadienne, est enlevé à son domicile le 3 février 2008. On ne l'a plus revu depuis. Silences et dénégations des autorités tchadiennes, bizarreries et retards répétés dans les commissions d'enquête... On le dit pourtant mort sous la torture, et des détails commencent à sourdre. On dit qu'il a été battu et maltraité dès son arrestation. On dit qu'il a été tellement torturé, par des bourreaux prenant des ordres par radio, qu'il est tombé dans le coma et qu'on l'a laissé mourir. On dit que son décès aurait été constaté par un Français.
"On dit " ? Le gouvernement français, lui, dit qu'il ignore tout du sort de Ibni Oumar. Mais on sait les liens unissant le Président tchadien au gouvernement français, et pas une seconde on ne peut croire que les services français ne sont pas au courant. Pas une seconde.
Et si les services savent, le Président de la République sait.

Sur ces deux crimes, le Président de la République doit dire ce qu'il sait. Lors de ses vœux, il nous a parlé de son obligation à “faire ce qu’il a dit et à nous devoir la vérité, toujours”. Il doit en tout cas dire ce qu'il sait, il doit dire la vérité, maintenant.

Le 9 août 2008,

Michel Broué.

Sur Maurice Audin
Sur Ibni Oumar

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa