Des gilets jaunes ou des gilets jeunes ?

Monsieur le ministre, sont ce les jaunes ou bien les jeunes?

J'ai écouté attentivement l'interview de notre ministre de l'intérieur sur BFM TV, ce soir samedi 1er décembre 2018 à 21h. Interview calé entre une foultitude de reportages, de commentaires, de témoignages et d' images de dégats "qu'on avait jamais vu à Paris " (!!). Puis j'ai réécouté. Un lapsus ça va, mais tant de lapsus et à chaque fois ?
J'entends gilets "jeunes" et vous? Je l'entends tout du long de l'interview une bonne dizaine de fois !
C'est peut être l'age ( le mien ), dites moi .
Dois je consulter?

Alors, que signifient ces lapsus répétés?
Les jeunes, les cités, les casseurs...... c'est une autre chaîne signifiante, ce n'est plus la classe "laborieuse" du président.
Ou bien il faut désormais différencier les revendications "légitimes" des gilets jaunes et les exactions "inacceptables" de ceux qui ont "souillé" "profané" l'Arc de Triomphe : les gilets jeunes !
Ceux qui n'ont pas "d'honneur"!
Ou bien...

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/chistrophe-castaner-assure-que-tous-les-moyens-de-la-police-de-la-gendarmerie-et-de-la-securite-civile-etaient-mobilises-aujourd-hui-1121951.html?fbclid=IwAR1NEkCZb_HdqvkE5JHriBElOVHSoDPqCqOThlB6NSDy8ckNSsNVSyPG170

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.