Nathalie et Marcel . Que désirez vous ?

Vous avez très probablement entendu une voix féminine vous conseiller : «  Faites demi tour ! » Nous avons fait connaissance . Elle se nomme Nathalie.

Vous avez très probablement entendu une voix  féminine vous conseiller :

«  Faites demi tour ! »

J’ai récemment acheté un modèle récent de chez Renault où dorénavant une toute aussi féminine et charmante voix s’occupe de mes désirs :

«  Quel service désirez vous ? »

Il est vrai que c’est un modèle haut de gamme mais je ne pensais pas que mes désirs intéresseraient cette charmante inconnue et qu’ils pourraient être l’objet de ses attentions. Nous avons fait connaissance .

Elle se nomme Nathalie.

Conscient qu’il ne fallait pas abuser de la situation, je demande à Nathalie, afin d’évaluer sa disponibilité et ses compétences, d’accéder au menu téléphone et je la suis scrupuleusement dans l’itinéraire qu’elle me propose.

« Quel menu souhaitez vous? »

-Téléphone

….

-Qui souhaitez vous appeler ?

- Amédée !

- Veuillez répéter! 

-Amédée

- je n’ai pas bien compris  .

Conscient que nous n’avons pas la même culture et qu’elle n’avait probablement jamais visité l’Occitanie et que mon accent lui était certainement étranger, je décompose et articule soigneusement A - MÉ - DÉ

-Je n’ai toujours pas compris. 

-Veuillez...

Elle prétend s’occuper de mes désir et n’entend rien de ma demande !

C’en est trop, la journée de travail a été difficile, il fait chaud, le chat a pisser sur mon lit…

-Je n’ai toujours pas compris !

- Putain , elle fait chier cette connasse…

Un moment d’égarement et de faiblesse et voilà que mes pires instincts de macho misogyne que j’essaie de rééduquer depuis tant d’années réapparaissent violemment.

J’avoue que c’était une récidive, plusieurs fois mon guide ( Nathalie) m’a exaspéré et je n’ai pu retenir un flot d’injures et d’insultes. Mais c’était il y a très longtemps et je pensais être à l’abri d’une récidive.

Ma compagne, exaspérée elle aussi, mais par mes insultes proférées à l’encontre de la gens féminine, m’avait suggéré un jour de changer la voix et de prendre l’option « voix masculine ».

Je ne sais pas quel imbécile d’ingénieur a eu cette idée débile !

Ce mec, Marcel, a provoqué chez moi des poussées paroxystiques de testostérone lors des violentes altercations que nous avons eu.

C’était plus fort que moi et il ne faisait rien pour calmer mes violentes insultes homophobes que je tairais tant la honte m’envahit encore...si longtemps après.

Nous avons failli, plusieurs fois, en venir aux mains.

J’ai demandé à Nathalie de reprendre du service et me suis excusé de mon comportement inacceptable et inexcusable.

Elle a accepté, mais récemment donc les choses ont empirées et notre relation s’est très vite dégradée jusqu’à ce point de non retour et ma rechute.

Nathalie ou Marcel ce ne peux plus durer !

Je demande donc instamment aux ingénieurs de réfléchir sérieusement à ce problème et de mettre en place un service NON GENRÉ.

Je ne peux plus faire demi tour !

Merci !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.