Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

1530 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mai 2021

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Le Siècle de Mandelstam

Ce poème de 40 vers daté de 1922 est un des plus célèbres de Mandelstam et certainement un des plus difficiles.

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ВЕК

Век мой, зверь мой, кто сумеет
Заглянуть в твои зрачки
И своею кровью склеит
Двух столетий позвонки?
Кровь-строительница хлещет
Горлом из земных вещей,
Захребетник лишь трепещет
На пороге новых дней.

Тварь, покуда жизнь хватает,
Донести хребет должна,
И невидимым играет
Позвоночником волна.
Словно нежный хрящ ребенка
Век младенческой земли —
Снова в жертву, как ягненка,
Темя жизни принесли.

Чтобы вырвать век из плена,
Чтобы новый мир начать,
Узловатых дней колена
Нужно флейтою связать.
Это век волну колышет
Человеческой тоской,
И в траве гадюка дышит
Мерой века золотой.

И еще набухнут почки,
Брызнет зелени побег,
Но разбит твой позвоночник,
Мой прекрасный жалкий век!
И с бессмысленной улыбкой
Вспять глядишь, жесток и слаб,
Словно зверь, когда-то гибкий,
На следы своих же лап.

Кровь-строительница хлещет
Горлом из земных вещей,
И горячей рыбой плещет
В берег теплый хрящ морей.
И с высокой сетки птичьей,
От лазурных влажных глыб
Льется, льется безразличье
На смертельный твой ушиб.

Le siècle

Mon siècle, ma brute, qui saura
Dans tes prunelles plonger ses yeux
Et avec son sang recollera
Les vertèbres des siècles par deux ?
Des choses terrestres giclant
Le sang bâtisseur coule à flots
Le parasite est seul tremblant
À l’amorce des jours nouveaux

La créature, encor vivante
Doit tenir ferme son échine
Comme la vague remuante
Son dos une invisible épine.
Le siècle est un terrain nouveau
Le frêle tendon d’un enfant
La vie qu’encor comme un agneau
On sacrifie en la scalpant.

Pour qu’un monde nouveau advienne
Que le siècle soit libéré
Il faudra qu’une flûte enchaîne
Les membres noueux des journées.
Une humaine angoisse l’agite
Comme une vague, c’est le siècle.
Vipère dans l’herbe palpite
À la mesure d’or du siècle.

Les bourgeons deviendront joufflus,
De verts surgeons vont s’élancer,
Mais ton échine fut rompue,
Mon beau siècle qui fait pitié,
Fauve cruel mais affaibli,
Qui fut si agile autrefois,
Avec un sourire abruti,
Tu vois tes pas derrière toi.

Des choses terrestres giclant
Le sang bâtisseur coule à flots
Saute comme poisson ardent
Chaud cartilage au bord de l’eau
Hors d’un haut filet à oiseaux
Depuis d’humides blocs d’azur
Il coule, coule, indifférent
Envers ta mortelle blessure.

Notes sur le texte et la traduction :

L’allégorie animalière en quoi consiste ce poème est parsemée de termes anatomiques dont la récurrence et parfois la précision lui donnent une coloration hallucinatoire.
Pour commencer, en voici donc un petit glossaire, dans l’ordre de leur apparition dans le texte :

зрачки : prunelles, pupilles

позвонки : vertèbres, colonne vertébrale, épine dorsale

кровь : le sang (féminin en russe, comme en espagnol : la sangre)

хребет : dos, échine, rachis, épine dorsale, colonne vertébrale

хрящ : cartilage, tendon, os.
Темя : sinciput (le haut du crâne ; je l’ai associé à ‘scalper’ eu égard au contexte sacrificiel ; une traduction plus matérielle (« os cranien » chez F. Kérel) me paraissant inadéquate à mon projet)

колена : les genoux, mais aussi les coudes, et plus généralement les membres et leurs articulations

лап : des pattes

Le poème est constitué de vers assez courts (7 à 8 syllabes) et comme souvent chez Mandelstam, il présente des rimes entrelacées (sauf les trois derniers vers qui sont plutôt assonancés que rimés).

J’ai donc choisi une traduction en octosyllabes rimés (sauf les 4 premiers vers du premier huitain qui comptent tous neuf syllabes) en évitant de perdre trop de substance ; cependant, « le bord de la mer » est devenu « le bord de l’eau », et « les empreintes de tes pattes » se sont réduites à « tes pas ». J’ai choisi ‘ardent’ pour rendre горячей qui peut exprimer à la fois la chaleur et la vivacité.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec
Journal — Élysée et gouvernement
À Dijon, Macron tente de redonner vie à sa « grande cause »
Le président de la République a profité de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes pour exposer son bilan sur le sujet. Sans lever les doutes sur la faiblesse des moyens et du portage politique de la question au sommet de l’État.
par Ilyes Ramdani
Journal — Culture et idées
Arnaud des Pallières et Radu Jude font parler les archives
Deux courts métrages cette semaine, en association avec les Rencontres du cinéma documentaire de l’association Périphérie. Sur des images d’archives, Arnaud des Pallières raconte l’effrayante disparition d’une adolescente, Diane Wellington, puis Radu Jude l’exécution du maréchal roumain Antonescu, telle que filmée en 1946, et la version scénarisée en 1994.
par Périphérie et Mediapart
Journal
Le président turc menace les Kurdes syriens d’une offensive militaire 
À six mois d’une élection présidentielle cruciale, un attentat non revendiqué à Istanbul sert de prétexte au président turc pour lancer une campagne de bombardements dans le nord de la Syrie.
par Zafer Sivrikaya

La sélection du Club

Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement