Sexe, déglingue et vidéo

en digne disciple de DSK, Griveaux renonce à cause d'une affaire à caractère sexuel

En digne disciple de son ancien maître DSK, Griveaux renonce à sa candidature à la mairie de Paris à cause d'une affaire à caractère sexuel, encore que selon les informations disponibles il s'agisse d'une relation entre adultes consentants et pas d'un viol ou d'une relation avec une mineure.

Bref, à part la perspective d'une Saint-Valentin quelque peu crispée, pas vraiment de quoi fouetter un chat dans les milieux bobos socio-libéraux qui constituaient il y a trois ans le coeur de cible de la macronie parisienne, sauf que...

... Sauf que ça tombait au plus mal maintenant qu'il s'agissait d'aller draguer les électeurs de la Droite traditionnelle, qui sont réputés plus collets-montés que les bobos et qui surtout sont devenus le seul réservoir de voix du macronisme édouard-philippard (c'est-à-dire le macronisme "réellement existant", au sens où l'on disait le socialisme "réellement existant" au temps de l'URSS)...

... Sauf que Griveaux ne décollait pas dans les sondages...

... Sauf que Griveaux, épaulé par quelques jeunes technos élyséens et cornaqué par une bande de communicants hors-sol proposait tout et n'importe quoi pour essayer de remonter la pente et que rien ne se passait...

Bref, pour Griveaux mieux valait jeter l'éponge avant de se retrouver KO.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.