Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

1530 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 sept. 2022

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Bestoujev, l'exilé

Alexandre Bestoujev (1797-1837) était le descendant d'une famille d'ancienne noblesse. Il fit partie de la conspiration des jeunes officiers décembristes, ce qui lui valut d'être expédié en Sibérie (à Iakoutsk) puis dans l'armée du Caucase où il trouva la mort au fort d'Adler (près de Sotchi).

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alexandre Bestoujev (1797-1837) était le descendant d'une famille d'ancienne noblesse. Il fit partie de la conspiration des jeunes officiers décembristes, ce qui lui valut d'être expédié en Sibérie (à Iakoutsk) puis dans l'armée du Caucase où il trouva la mort au fort d'Adler (près de Sotchi).
Il fut le plus proche ami de Ryléïev avec qui il écrivit et fit circuler sous le manteau quelques refrains révolutionnaires. Il rompit volontiers des lances (en vers comme en prose) contre le conservatisme de l'établissement littéraire. Il eut une production poétique variée dont j'ai extrait ci-après deux piquantes épigrammes représentatives de son tempérament batailleur.

Ответ

Литература наша — сетка
На ловлю иноморских рыб;
Чужих яиц она наседка;
То ранний плод, то поздний гриб;
Чужой хандры, чужого смеха
Всеповторяющее эхо

Réponse

Notre littérature: un filet de pêcheur
qui sert à capturer d'exotiques poissons;
Une poule couvant des œufs venus d'ailleurs;
Ici un fruit pas mûr, là un vieux champignon;
D'autrui l'éclat de rire, et d'autrui la tristesse,
Elle est un écho qui recommence sans cesse.

Notes sur le texte et la traduction:

Comme la plupart des "jeunes lions" romantiques de son temps, Bestoujev prend pour cible la norme littéraire toute imprégnée d'influences étrangères et de pesantes traditions académiques (essentiellement les modèles grecs, latins et français).

J'ai un peu forcé le trait dans ma traduction du quatrième vers dont le sens littéral est: "tantôt un fruit précoce, tantôt un champignon tardif" mais l'idée est bien d'une production récoltée à contretemps, soit trop tôt, soit trop tard.

Чужой veut dire "étranger" au sens de "appartenant à d'autres" ou "originaire d'ailleurs", mais pas forcément "étranger" au sens d'une nationalité administrative (il a le sens de "stranger" ou "outsider" plutôt que de "foreigner").

Эпиграмма на Жуковского

Из савана оделся он в ливрею,
На ленту променял лавровый свой венец.
Не подражая больше Грею,
С указкой втерся во дворец —
И что же вышло наконец?
Пред знатными сгибая шею,
Он руку жмет камер-лакею.
Бедный певец!

Épigramme sur Joukovski

Emergeant d'un linceul vêtu d'une livrée,
Refusant d'imiter l'immense Thomas Gray
Contre un ruban il a échangé ses lauriers,
Avec l'onction d'une commande du palais.
Et que se passa-t-il donc à la fin ?
À la noblesse faisant des courbettes,
Au valet de chambre il serre la main,
Pauvre poète !

Notes sur le texte et la traduction:

La cible de l'ironie de Bestoujev est ici Vassili Joukovski (1783-1852) poète qui resta toujours bien en cour (il fut même désigné tuteur de l'héritier du trône) malgré ses sympathies libérales et ses interventions en faveur des moins compromis des Décembristes. Joukovski était très lié à Pouchkine dont il partageait à la fois l'impureté raciale (Pouchkine avait un grand-père d'origine africaine alors que Joukovski était le fils d'un noble russe et d'une esclave turque et qu'il fut adopté par un ami de la famille qui, selon la coutume de l'époque, lui donna son nom; c'est une histoire similaire à celle du libérateur de l'Argentine José de San Martin qui reçut lui aussi le nom de son père adoptif) et une relation ambigüe au pouvoir autocratique dont ils acceptaient honneurs et humiliations.

Je soupçonne que par-delà Joukovski, c'est aussi un peu Pouchkine qui est indirectement attaqué par l'auteur...

l'immense [Thomas] Gray: il s'agit d'un poète anglais du XVIIIème siècle qui avait refusé le poste officiel de Poète-Lauréat. J'ai ajouté le prénom dans ma traduction car le nom de Gray est trop commun pour permettre une identification immédiate.

Avec l'onction d'une commande du palais: la transcription littérale de С указкой втерся во дворец: "avec un commandement oint dans le palais" ne va pas en français.

Pauvre poète!: le texte dit littéralement: "pauvre chanteur!" mais c'est bien de poésie qu'il s'agit.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens