MANIFESTE 2019 DE LA FEDERATION LEO LAGRANGE

La rue n'étant pas le seul lieu ou il convient de manifester j'ai pensé qu'en cette période ou chacun cherche ses marques pour " se changer" et à quelques jours d'un important rendez vous électorale, il n'est pas inutile de faire part de ce Manifeste d'Education Populaire.

 MANIFESTE 2019 DE LA FEDERATION LEO LAGRANGE

Le confinement a un peu perturbé les programmes des uns et des autres et j'ai reporté à plus tard la publication de ce texte adopté en octobre dernier par le Congrès de la Fédération Léo Lagrange. Je souhaitais également diffuser par la même voie le Manifeste de la Fondation Danielle Mitterrand adopté par son Conseil d'Administration en décembre 2019. nifest des manifestes innovants de deux institutions connues pour leurs prises de positions: l'une dans le champ de l'éducation populaire, l'autre dans celui de la défense des droits de l'homme et ceux de la nature.

Je consacrerai mon prochain billet à la publication de "L'utopie radicale" Le Manifeste de la Fondation Danielle Mitterrand.

 

NOUS DEMAIN! Pour un progrès durable et partagé

Née dans la mouvance du socialisme français et enrichie par la dynamique du Front Populaire, la Fédération Léo Lagrange s’est appliquée au lendemain de la guerre à offrir à  une jeunesse enfin libre, un lieu réparateur de réhabilitation psychologique, de promotion sociale et de réalisation des aspirations citoyennes. La pertinence, l’attractivité et la diversité des activités proposées à la jeunesse par  la Fédération dés sa création en 1950 par  Pierre Mauroy, pouvaient alors se mesurer au grand nombre d’initiatives prises au nom de Léo Lagrange : clubs et foyers,  centres sociaux et centres de vacances… toutes sous le signe d’une liberté retrouvée et investie dans des projets d’engagement citoyen  pour la culture, les pratiques sportives, le plaisir d’être ensemble et celui de voyager.

Peut-on évaluer le nombre de jeunes qui, en 70 ans ont été membres de cette grande famille ? Sans doute pas mais ils se reconnaissent entre eux en dépit des différences d’âge et de parcours. Quelque part dans leur identité clignote le goût des autres, comme un signe de reconnaissance…

 Au fil du temps notre Fédération est devenue un réseau d’innovation et d’expérimentation
 sociales attaché à l’émancipation de la personne humaine par l’investissement du temps libre, l’offre d’engagement, l’éducation non formelle et la formation à tous les âges de la vie.

La présente déclaration de principe prolonge celle de 1959 à laquelle elle ne se substitue pas. Elle a pour ambition d’énoncer pour les années à venir des objectifs que partagent ceux et celles qui font vivre aujourd’hui  la Fédération Leo Lagrange.

Elle propose une opposition farouche à toutes les formes de  discriminations et de dominations outrageantes, elle  réactualise sa combativité historique pour l’épanouissement de chacun, la liberté, la démocratie et la justice sociale, elle exprime enfin sa volonté de s’adapter  aux évolutions, à bien des égards imprévisibles, de notre société. Aux questions qu’elle nous pose  la réponse de la Fédération est à la fois Humaniste et Ecologique.

-Humaniste : La Fédération Léo Lagrange  milite pour l’unité anthropologique de notre espèce et pour la diversité de ses expressions culturelles .Elle reconnait la fraternité humaine comme une valeur universelle indépendante des idéologies politiques ou religieuses.

-Ecologique : Pour faire face à la crise écologique planétaire l’éducation populaire s’implique dans l’instauration d’un nouveau rapport à la nature, raisonné, modeste, équilibré et interdépendant.

Notre mouvement doit faire preuve pour cela d’une certaine témérité car il ne dispose plus des « vieilles certitudes » qui guidaient ses  pas depuis plus de 70 ans ; mais pour être efficace cette  témérité doit être guidée par  une réflexion sereine et objective sur l’état du monde contemporain afin : 

-de dénoncer l’abus de position dominante qu’exerce l’homme sur son milieu naturel.

- de réduire les nouvelles fractures qui condamnent l’indivisibilité de notre espèce, ouvrent la porte à de nouveaux conflits,

- de proposer à chacun une éthique de vie solidaire et fraternelle.

Cette  nouvelle déclaration de principe de la Fédération Léo Lagrange constitue  un socle de valeurs qui répond à une ambition sociale et solidaire par l’éducation pour tous et l’innovation sociale.

 SOCIALE ET SOLIDAIRE

 La Fédération  Léo Lagrange désire ardemment adapter son savoir-faire technique et ses convictions morales à la lutte contre les risques de déstructuration sociales que la mondialisation néo libérale impose aux sociétés humaines avec, en réaction, le retour d’un national populisme de triste mémoire.

Le profond changement que la mondialisation économique fait subir à nos sociétés, l’écart
 considérable des richesses, l’effondrement du capitalisme d’Etat, l’exclusivité du modèle unique du
 capitalisme financier et le dévoiement du rôle de la monnaie, sont autant de facteurs d’inégalités et de
 fractures sociales qui nous mobilisent et nous dictent de nouvelles formes d’engagement. C’est le cas notamment de l’économie sociale née au début du XIXe siècle qui propose aujourd’hui à l’entreprenariat de nouvelles voies collectives, solidaires, et souvent désintéressées.

La Fédération Léo Lagrange a choisi de promouvoir ce modèle qui lui offre l’opportunité de nouveaux développements respectueux de son histoire, de son éthique et de ses valeurs. Il  lui  permet d’affirmer son utilité sociale et  son attachement à la non lucrativité de son action. C’est en ce sens que l’entreprise « Léo Lagrange » ne saurait être confondue avec un dispositif productif capitalistique dont l’objet principal serait de satisfaire un actionnariat.

 EDUCATION POUR TOUS

Comprendre et changer le monde : Déterminée à poursuivre sa mission émancipatrice dans une société en pleine mutation la Fédération Léo Lagrange est attentive aux nouvelles approches pédagogiques, notamment celles des neurosciences, au bénéfice des jeunes générations en matière d’apprentissage, de cognition et d’épanouissement de l’individu.

Elle promeut le rapport sensible des enfants avec la nature, l’expression des émotions et le
développement de l’empathie sans opposer l’affectivité et la rationalité, l’une et l’autre indispensables
 à l’épanouissement de la personne.

 Elle participe également à la pédagogie de l’identité, individuelle et collective, au
 développement de l’esprit critique, à la mise en garde contre les dogmatismes culturels, économiques,
 politiques et religieux, et à la promotion du savoir scientifique en tant que réponse rationnelle aux
 interrogations sociétales.

Faire face à la crise écologique : Pour faire face à la crise écologique planétaire la Fédération Léo Lagrange  apporte  à tous et toutes les  moyens d’une lecture objective de l’état du monde et s’implique avec détermination dans la sensibilisation de public à la préservation de la biodiversité, la lutte contre les gaspillages, la prohibition des énergies fossiles et le recyclage des déchets. Elle développe une pédagogie permanente et obstinée portant sur les causes et conséquences du changement climatique, événement majeur qui illustre à la  fois le stress imposé par l’homme à la nature dans sa globalité et le combat fratricide des hommes entre eux pour l’appropriation des ressources naturelles.

Territoire de vie et migrants : La Fédération Léo Lagrange reconnait le caractère irréversible des migrations climatiques. Elles impliquent  une  reconnaissance des territoires de vie et des droits qui leurs sont attachés, tout comme le droit d’accès de chacun aux biens communs de l’humanité. Elle appelle de ses vœux une prise de conscience des risques de désagrégation sociale si la haine de l’étranger s’impliquait comme un mode ordinaire et admis de relation sociale. Plus généralement elle s’attache à développer l’esprit de partage, le souci des autres et la sécurité solidaire.

Respectueuse du principe de fraternité elle s’engage à rendre compatible la diversité culturelle
de notre espèce avec la nécessité d’une cohésion sociale menacée en permanence par la hiérarchisation
des différences et les tentations totalitaires de dominations économiques, politiques ou religieuses.

Laïcité : Conquête majeure de la République, la laïcité apporte par l’affirmation et la protection de la liberté de conscience une réponse spécifique à la coexistence religieuse dans une société multiculturelle. Cependant la Fédération Léo Lagrange considère que la laïcité doit rester fidèle à ses objectifs initiaux et ne pas être utilisée comme un enjeu de pouvoir qui mettrait à mal l’expression même des valeurs républicaines.

Numérique : La révolution numérique est un acquis irréversible du progrès. Elle doit bénéficier à chacun pour la satisfaction de ses désirs de promotions intellectuelle et culturelle, une meilleure intégration sociale et son confort de vie. La Fédération Léo Lagrange estime que chacun doit pouvoir être accompagné pour franchir avec succès le cap d’une transition complexe qui bouleverse notre manière de vivre et peut exposer à des risques nouveaux.

Temps libéré : L’évolution de la société, le développement des réseaux sociaux et du recours au numérique implique une redéfinition du temps libre comme un facteur essentiel d’autonomisation et
 d’émancipation, vecteur d’expériences et de découvertes de soi et des autres. Pour la Fédération le temps libre est aussi un temps hors contrainte, choisi pour se former, se perfectionner, se promouvoir dans le monde et donner un sens à sa vie. A ce titre, le temps libéré apparait clairement comme un droit.

 INNOVATIONSOCIALE :

Transformer nos valeurs en actes : L’innovation sociale peut se définir comme la transformation des valeurs en actes dans tous les domaines de la vie collective. Cette capacité à « passer à l’acte » s’incarne dans le rôle social de la Fédération et de son  identité d’acteur social au service de la diversité et de l’autonomie par la mutualisation des compétences, l’intelligence collective, la détection des besoins sociaux nouveaux, l’identification de leurs causes et la prévision de leurs conséquences.

Médiation sociale : Le domaine de compétence et d’intervention de notre Fédération, au contact des populations et au cœur des dispositifs éducatifs lui confère une position privilégiée de vigie sociale qui lui permet de jouer un rôle essentiel de médiation dans l’émergence de projets utiles et opportuns au profit de la collectivité. Il peut contribuer ainsi à créer des écosystèmes économiques fondés sur une économie de valeur, au service des citoyens et de ses usagers.

Présence internationale : La promotion de la citoyenneté européenne consiste à apprendre les uns des autres, à  résister ensemble aux forces centralisatrices et aux égoïsmes nationaux, à faire de l’espace européen un espace d’apprentissage, de respect et de solidarité, un espace de vie et de fraternité. L’aptitude à l’innovation sociale de la Fédération Léo Lagrange sera  mise au service de cette promotion dans les années à venir. Elle sera également  engagée dans l’évolution sociale de l’Europe en harmonisant les désirs et initiatives de la société civile européenne au profit de sa jeunesse.

Il en va de même à l’international, notamment en Afrique subsaharienne et au Proche Orient, où la Fédération exalte le rôle des sociétés civiles comme lieu d’initiatives citoyennes dans le respect  des identités et  des origines culturelles.

Présente depuis 3 années au Kurdistan irakien la Fédération Léo Lagrange  a pu faire la preuve de sa capacité à mettre en œuvre ses méthodes pédagogiques à des fins de résilience collective des jeunes victimes des violences de la guerre. Cette expérience lui ouvre un domaine nouveau d’intervention dans les processus de retour à la paix.

Formation professionnelle : Le savoir-faire acquis en matière d’innovation sociale confère à la Fédération Léo Lagrange une compétence éducative particulière dans le domaine de la formation professionnelle au profit de ses salariés mais aussi à la disposition des organismes publics de promotion sociale et de reconversion professionnelle.

Solidarité : Fidèle à ses valeurs de solidarité  la Fédération Léo Lagrange étend tout naturellement son domaine d’action et de compétence à un public hétérogène de femmes et d’hommes  fragilisées par des injustices excluantes : personnes en situation de vulnérabilité ou socialement déchues sans emploi, sans domicile, sans papiers, jeunes de milieux défavorisés, travailleurs pauvres, migrants et/ou réfugiés, détenus…

 SE MOBILISER

Emancipation et engagement sont les deux conditions d’un parfait épanouissement personnel: L’émancipation de l’être humain est l’enjeu de tous les combats pour la promotion de l’estime de soi et contre l’abandon et le repli sur soi. La lutte contre les discriminations et les aliénations de toutes sortes offre de multiples possibilités d’engagement et de mobilisation militante et la participation à des expériences de mixité sociales et culturelles.

Lieu d’échange de savoirs et de pratiques, la Fédération Léo Lagrange s’attache à favoriser les rencontres émancipatrices, artistiques, sportives et ludiques, à réduire les écarts générationnels par des stratégies d’accompagnement respectueuses de la dignité des personnes âgées, la création de projets collaboratifs, la sensibilisation des parents et la promotion de la bienveillance au rang d’une stratégie du « vivre ensemble » au même titre que l’éducation, la santé et l’environnement. Elle contribue ainsi, en dépit des incertitudes de l’avenir, à faciliter la confluence des initiatives alternatives et concourt à l’émergence d’un concept civilisationnel nouveau.

La Fédération Léo Lagrange appelle à la mobilisation de toutes les énergies en faveur d’une société humaine diverse, pacifique, équilibrée et maitresse de son destin. Cette mobilisation est au cœur de la présente refondation de notre mouvement. Ainsi l’enthousiasme sera-t-il au rendez-vous de l’épanouissement et de la Raison comme il le fût à l’aube de la militance éducative, il y a plus de70 ans.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.