michel kerninon
Abonné·e de Mediapart

106 Billets

1 Éditions

Billet de blog 9 déc. 2015

L'ORDRE NOUVEAU QUI POINTE

L'ordre nouveau s'avance sous le masque et les oripeaux de l'ordre ancien.

michel kerninon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quand on n'attend plus rien, on tente toujours une dernière chance même sans espoir de gagner. Ainsi va l'espoir et jusqu'à la fin.

Malheureusement, le pays en est rendu aujourd'hui à cette extrémité mortelle. Et le vote en faveur du FN n'est que l'une des expressions les plus visibles de la défiance quasi générale à l'égard de la classe politique. Enfin, celle qui alterne au pouvoir jusqu'ici. Celle qui a prétendu changer et améliorer la vie du peuple. Evidemment sans aucun succès. Et même pire en matière de résultat au vu notamment du niveau dramatique du chômage et des inégalités criantes.

Et tout ça se déroule sous un flot de commentaires et de considérations plus ou moins argumentés des " spécialistes " et chroniqueurs patentés du système qui semblent s'affoler devant la montée du péril fasciste. Mais au point où ils en sont, on a l'impression que le seul objectif et la seule issue de la plupart des politiques seraient de proposer de dissoudre le peuple retors ou de le soumettre. Le peuple n'a rien compris, il est imbécile et retors.

Ce peuple marche de travers et peut se mettre en travers des certitudes de caste et des magouilles financières généralisées. Mais ça, c'est une autre affaire. Car on passe aujourd'hui au pire scénario, celui de la dictature de classe passant le relais au fascisme. L'extrême prospère sur la détresse et l'abandon. 

Cette menace qui pointe, si elle devait être durablement et massivement légitimée par les urnes, ne pourrait que soulever une résistance de masse. Espoir et cri de révolte du peuple républicain. Mais cette dictature sournoise qui vient est l'héritière de la précédente, celle du libéralisme ravageur pour le peuple, mais en pire. Nous sommes menacés par l'ordre nouveau, il est l'expression de la renaissance des dictatures qui ont ensanglanté le XXe siècle.  . 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie