LE PREMIER PRESIDENT CATALAN A ETE ARRETé PAR LA GESTAPO PRES DE LA BAULE

Le premier président catalan Lluis Companys élu en 1933, s'est exilé en France avant le début de la guerre civile. Il s'est installé en Bretagne et a été arrêté par la gestapo en 1940, dénoncé par des policiers français.

Le 6 octobre 1934, durant la révolution qui agite les Asturies, le président de la Généralité de Catalogne, Lluís Companys, proclame unilatéralement l'« État catalan » (ou « République catalane »). Cette tentative est rapidement mise en échec par le gouvernement espagnol.
Companys est arrêté et le gouvernement autonome de la Généralité est suspendu.
Lluís Companys, premier président élu le la Catalogne était un des leaders de la gauche nationaliste catalane ou Esquerra Republicana de Catalunya. Élu président de l'Assemblée catalane en 1933, il devint l'année suivante le premier président élu de la Catalogne.
Arrêté par le régime de Madrid et condamné à 30 ans de prison, il est libéré juste avant la guerre civile.
Il s'exile en France et résidait en Bretagne près de La Baule. C'est là que la gestapo est venue l'arrêter en septembre 1940, à partir des informations données par la police française.
Compagys fut livré à Franco, puis condamné à mort et exécuté le 14 octobre 1940.
Les archives personnelles et politiques de Companys ont été mises aux enchères à Rennes en 2003 et acquises par la Generalitat de Catalogne. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.