michel kerninon
Abonné·e de Mediapart

106 Billets

1 Éditions

Billet de blog 22 févr. 2012

Lendemain de présidentielle

michel kerninon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Rêve. Il a été battu à la présidentielle. Il s'est réfugié dans un hôtel parisien décati. Dehors, la foule en délire exige, elle veut lui demander des comptes. Atmosphère révolutionnaire. Il a l'air apeuré. On n 'est pas du tout tranquille pour sa vie. Certains veulent sa peau. Plus aucun courtisan auprès de lui. On revoit les terrifiantes images du lynchage de Khadafi. Bien qu' hostiles à la politique qu'il a menée, on est quelques uns autour de lui. On se demande comment l'exfiltrer de cette souricière pour qu'il échappe à la vindicte de la foule. La rue hurle son nom. Il est seul, en danger total. Finis les gardes du corps sourcilleux, avec l'oreillette en éveil, qui ne le quittaient pas d'une semelle au jogging, qu'il esseyait de larguer à vélo et qu'il narguait en se retournant lorsqu'il avait réussi à leur mettre 10 mètres dans la vue. Fini tout ça. On lui dit qu'il risque le pire s'il s'avisait de sortir de l'hôtel. Il dit qu'il est normal, qu'il a le droit de vivre maintenant. Finalement, on arrive à le convaincre qu'il faut trouver une solution pour lui sauver la vie. Il n'a pas l'air de comprendre. Soudain il est transformé en un loulou à frisettes blanches. Il n'est pas bien grand, la taille d'un petit clébard, mais la tête est normale avec une chevelure brune et une gueule de chien battu à la Jean Lefèvre quand il est contrarié. Il dit : " Mais qu'est-ce que vous me faites ? " Il est interloqué, désemparé. On lui dit : " C'est la seule solution pour que tu t'en sortes." On le prévient : " On va te ligoter les pattes pour que tu gigotes pas et on va te scotcher le museau pour que tu te taises. " Quelqu'un apporte un carton à sa taille. Une fois préparé, il semble avoir pris conscience de la gravité de la situation, qu'il n'a pas d'autre salut. On le dépose dans le carton, en chien de fusil. Un livreur vient prendre possession du colis et lui dit : " T'inquiète pas, on va t'emmener à la maison." Pcc Sigmund F.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B